ACCUEIL » Dossier »Portrait » LECTURE EN COURS:

Dr. Hemmou Douddou, est-ce la fin d’un mythe ?

janvier 16, 2011 Dossier, Portrait 92 Commentaires

En hommage à un homme qui a donné le meilleur de lui même pour une population.

 

Dr. Hemmou Douddou par Pali(Jebbar Abbass)


Dr. Hemmou Douddou est-ce la fin d’un mythe ?

Imaginez-vous un homme qui renonce à tout, à l’argent surtout l’argent, au monde aisé de la vie européenne, aux avantages d’un métier, aux appels du luxe… pour aller travailler à Figuig, pour aller se donner corps et âme au service d’une population démunie et longtemps oubliée et tout cela au vingtième et au vingt-et-unième siècle ? Impossible à croire et pourtant !!!

Dossier préparé par Hassane BENAMARA 

Figuignews.com 2011

  Hemmou DOUDDOU, portrait de jeunesse par Mahmoud Abda

Cette note se veut comme un hommage et en même temps  comme une reconnaissance pour un homme qui a donné le meilleur de lui-même pour le bonheur des autres à la manière d’une bougie qui illumine les autres en ce brûlant. Un mot pour ne pas oublier !!!

Au début, nous allons tenter de cerner ou d’esquisser quelques éléments de sa biographie, dans un second lieu, nous évoquerons surtout son action et la place qu’il a chez la population de Figuig. Il faut rappeler qu’un groupe de jeunes de Figuig ont organisé des journées d’hommage à Hemmou Douddou vers le mois de mars 2009. Nous ne reprendrons pas cet hommage ici.

 

Eléments de biographie

 La ruelle et la maison où est né Hemmou Douddou au fond. Rue Lamcharchar Zenaga Figuig

– Né à Figuig en 1933 de parents figuiguiens, monsieur Mohammed Abdelhak Ben Ahmed O’ Mbarek connu sous le nom de Hemmou Douddou, aîné de plusieurs frères et soeurs, entame ses études à l’école coranique (Akherbiche) où il apprend « par coeur » le coran comme tous les élèves de son âge. De là, il passe, parmi les tous premiers écoliers de l’époque, à l’école Annahda (Renaissance) de Zenaga fraîchement construite pour contrecarrer l’enseignement européen ou colonial dispensé par les écoles françaises d’alors (Likoun, Ibnou Rachiq etc…). Il obtient le diplôme des études primaires (CM 2) en 1948.

Ecole Annahda (Lemderset Taqdimt)

Dans la famille, il assume bien son rôle d’aîné. En effet, il travaille dur dès son jeune âge pour aider sa modeste famille. Il travaille le jardin, il cultive le blé à Tamedmayt (à une quarantaine de kilomètres de la ville à pied ou à dos d’âne), il cherche le bois très loin… Ceci le prédispose au sens de la responsabilité dont il est très connu.

Jardin de Hemmou Douddou : une source de nourriture au bon vieux temps et un refuge contre ce monde corrompu !

 

Année 50, Hemmou Douddou combattant

« Vers la fin des années cinquante, dit-il, j’étais dans des cellules secrètes du parti de Listiqlal d’alors, à Figuig. On s’entraînait au combat, on contrôlait les mouvements de l’armée française et celui de ses collaborateurs… Je n’ai pas eu la chance de participer au coup du train connu sous le nom Tiyti-n-Oumeghrour (coup d’Ameghrour) car on ne m’a pas laissé y participer mais j’étais vraiment au courant du coup et j’avais même la clé qu’on a utilisée pour ouvrir les boulons des rails et que j’avais donné à un certain Bella Marzouk ».

N.B. Le coup dont il parle a été couronné par le déraillement du train français de l’époque.

Le train français de 1901 qui allait jusqu’à Bechar (ph. 2010)

Train colonial (1903). Ph. Archives Régine Waltner.

La clé de Hemou Douddou ; elle a été utilisée pour dérailler un train colonial ! Tant d’Histoires !

Vis des rails de train réutilisée pour casser le sucre !

 De Figuig, il passe à Casablanca pour continuer ses études secondaires (Collège et Lycée) dans des conditions très difficiles et très misérables.

Carte d’étudiant fournie par l’université de Damas (1960 – 1961)

Il quitte ensuite le Maroc vers la Syrie où il obtient son baccalauréat en sciences naturelles en 1960. La même année, il veut s’inscrire à l’université de l’agronomie de ce même pays mais, faute du nombre très limité de places, il n’est pas accepté « cédant la place aux étudiants égyptiens. »

Avec un groupe de jeunes étudiants à Belgrade

En 1961, il se rend en Yougoslavie souhaitant y étudier l’ingénierie (ponts et chaussées) en vain. Il retourne au Maroc dans l’espoir d’y continuer ses études ou de partir de ce pays à destination de la France pour les y poursuivre.

Carte d’adhésion à l’UNEM (1968-1969).

En 1962, il retourne à Belgrade mais vu des difficultés de tous ordres, il ne réalise pas son choix et il se destine à la faculté de médecine (entre 1963 et 1973). Entre-temps, il se marie dans ce pays avec une yougoslave.

Avec un groupe de jeunes étudiants fraîchement diplômés de la fac de médecine de Belgrade.

En 1977, il  rentre au Maroc et exerce à l’Hôpital Municipal de Figuig dans le cadre de ce qui s’appelait « service civil ». En 1978, il renonce à son projet d’ouverture de clinique privée à Casablanca après avoir obtenu l’autorisation requise.

En 1978, il travaille en tant que médecin dans la province de Figuig où il dispense des soins à l’ensemble de la population de (Figuig, Bouarfa, Ich, Tandrara, Abbou… un jour pour chaque localité) sans aucune indemnisation sur ses déplacements (à titre bénévole).

Dans son travail, il est très connu pour son sérieux, sa ponctualité (il arrive à l’hôpital avant tout le monde et il en sort dernier). Son abnégation, son sens de l’égalité, de la responsabilité et du devoir sont à l’origine de sa grande popularité. Une popularité qui dépasse la frontière de sa ville et de sa province. C’est un homme intègre ; hélas cela lui coûte trop cher surtout aux pires années de plomb.

 

Années de plomb : une malédiction officielle !!!

En pleines années de plomb, Hemmou Douddou est un enfant terriblement maudit du pouvoir local (commissaire, police, pacha, gouverneur…) car dit-il :

« J’étais non désiré parce que j’étais fort avec eux en allant avant l’heure à l’hôpital, en y restant longtemps et en contrôlant tout ! Ils voulaient que je sois leur complice dans le vol et dans le détournement des biens publics en leur signant des papiers … Ils voulaient aussi des faveurs dans le traitement de leurs malades. »

« On me créait toutes sortes de pièges et d’obstacles pour me virer et voire même me tuer. »

« Un jour, dit-il, ils ont déboulonné les roues de ma motos pour que je tombe sur la pente de la falaise d’Azrou qui relie Zenaga  et Figuig d’en haut. »

« Un autre jour, ils ont chargé un militaire qui est venu chez moi directement à l’hôpital pour me battre ».

Hemmou Douddou et le gouverneur de Figuig

« Un malheureux jour, le gouverneur de la province de Figuig L’Amel Boussif, qui était pendant, les années cinquante, instituteur à Figuig est venu chez moi à l’hôpital alors que j’avais une chaîne de patients qui attendaient et m’a demandé de le suivre pour soigner sa femme chez lui. J’ai répliqué que je ne pouvais pas laisser tant de patients attendre et que j’acceptais bien volontiers sa femme à l’hôpital comme tous les autres patients et dans l’ordre. Ceci l’a beaucoup marqué. »

Cet « incident » va jouer beaucoup par la suite et ce Gouverneur va à tout prix se venger et tenter de se débarrasser de ce docteur.

« Un jour le gouverneur de Figuig à Bouarfa m’a appelé pour que je lui atteste qu’un dépôt de blé destiné aux plus démunis de la province de Figuig était pourri alors qu’en fait il était en très bon état. Comme il m’a montré un deuxième dépôt, je me suis vite aperçu du coup et du jeu : il avait deux stocks l’un pourri et l’autre tout neuf. Je me suis rendu dans ses hangars et j’ai vu qu’il demandait une attestation qu’il pourrait montrer comme preuve à ses supérieurs dans la hiérarchie sur le blé pourri et vendre le stock qui est en bon état tout en gardant le pourri pour un autre coup. Je lui ai demandé de le brûler devant mes yeux s’il voulait que je  lui signe le papier en question. Il faut dire qu’il y avait avant moi des médecins qui lui rendaient ce maudit service. »

« Un jour de grève, alors que j’assurais la permanence, le gouverneur, c’est toujours le même, m’a envoyé un caïd pour me dire qu’il allait me téléphoner à propos de la grève. Moi j’ai dit aux infirmiers qu’ils sont libres de faire grève s’ils le voulaient.

J’ai refusé son téléphone car ce n’est pas le Amel qui doit me donner des ordres au niveau professionnel de la santé.

Pas content, il voulait m’accuser d’abandon de poste et de désobéissance à un représentant du roi dans la région de Figuig, selon ses propos. Il voulait que j’aille trouver vite les infirmiers en grève. Je lui ai répondu que cela ce n’était pas de mes fonctions et que c’était à lui qui avait des hommes armés et un pouvoir d’aller les chercher s’il le désirait. Il m’a dit, par téléphone, qu’il viendrait tout de suite me mettre en prison. Je lui ai répondu qu’il pourrait bien venir s’il le voulait !

Hemmou Douddou et la police

« Un jour, raconte-t-il, des policiers de Figuig à l’origine d’un accident sanglant et en pleine ivresse, sont venus me demander que je leur livre un papier dans lequel j’atteste de la quantité de sang coulée et au profit de certains agents des leurs. J’ai répondu que je n’ai pas mesuré ce sang. »

Ils ne sont pas contents et ils se sont vengés de lui à plusieurs reprises.

« Un jour un patient, un ex-enseignant nommé Mansour avait des connaissances avec un commissaire de Figuig. Or une nuit qu’il veillait avec ce commissaire, il lui a demandé des informations sur moi, Hemmou Douddou, surtout si j’étais dans une organisation secrète ou si j’amenais des trucs à Figuig (sous-entendu des armes). Il lui a répondu qu’il ne savait rien et qu’il n’avait rien sur moi et que si vraiment il avait vu des trucs nuisibles à notre pays, il m’aurait dénoncé sans attendre ! Le commissaire a cassé une bouteille qu’il avait sur lui voulant frapper Mansour avec elle.

Mansour est devenu furieux et depuis cette nuit, il ne s’est pas calmé. Le lendemain, il se comportait de façon inhabituelle dans la ville. A l’hôpital, nous avons tenté de le prendre à Oujda mais nous n’avions pas réussi à le faire.

Des jours après, il vient chez moi à l’hôpital, pour visite. Il avait entre ses mains une revue. Lorsqu’il l’a ouverte, il y a vu la photo du roi Hassane II, il a craché sur la page en question (peut-être car j’étais dans mon cabinet alors que lui il était dans la salle d’attente) et la déchire. Je lui ai donné des médicaments, des calmants, et je lui ai dit d’aller s’asseoir chez lui à la maison.

Un agent des forces auxiliaires (un planton = « mokhazni ») s’y trouvant, a tenté de l’arrêter et violemment, une infirmière m’a avisé,  je suis sorti de mon cabinet et je lui ai dit

– Arrête qu’est ce que tu fais ?

Il m’a dit voila ce qu’il a fait et je lui ai dit

– Tu n’es pas responsable ici et tu n’es pas non plus responsable de lui !

J’ai fait sortir le militaire. Lui il m’a dénoncé au pacha et à la police dans l’espoir de gagner la confiance de ses supérieurs et de grimper ainsi dans la hiérarchie. Ils sont arrivés et ont arrêté le malade. Ils l’ont fouillé et n’ont trouvé chez lui qu’une malheureuse ordonnance que je lui avais donnée et un médicament car il avait une dépression due aux empoisonnements alcooliques.

Le commissaire de Figuig en lisant l’ordonnance, a compris, par mon diagnostic (empoisonnement alcoolique) que je l’accusais et il s’est déchaîné contre moi. La police m’a appelé. On m’a envoyé à Bouarfa puis à Oujda où on m’a mis dans des cellules pendant plusieurs jours. Des jours après, j’ai comparu  devant les tribunaux marocains pour avoir  humilié un agent d’Etat en plein exercice de ses fonctions. Devant le juge, j’ai affirmé que j’ai sauvé ce militaire d’une éventuelle réaction violente d’un déprimé qui lui aurait coûté la vie. Le juge m’a innocenté et a arrêté le militaire. »

Hemmou Douddou et le pacha

« Un jour un pacha de Figuig est venu me demander un papier pour détruire (en fait c’était pour détourner vers sa poche) une farine qui était destinée normalement aux familles pauvres de Figuig où j’attesterais qu’elle était de mauvaise qualité alors qu’en fait elle était dans un très bon état, ma réponse était : Veux-tu que je te signe un telle attestation pour laisser mourir des gens de faim ?« 

La malédiction qui s’est abattu sur Hemmou Douddou lui coûte très cher et le prive pour très longtemps du travail restant ainsi sans  emploi et maudit des autorités marocaines jusqu’à l’année 1992 où on le réintègre mais cette fois dans « la clinique » du Croissant Rouge Marocain à Figuig connue localement sous un nom très significatif « Laklinik-n-Hemmou-Douddou » La clinique de Hemmou Douddou.

 

Un homme, un combat au quotidien

Encore étudiant en 1968,  Hemmou Doudou mène sa toute première compagne sanitaire contre le trachome à Figuig.

Dix ans plus tard, dans l’exercice de sa tâche quotidienne, il mène des combats sur plusieurs fronts pour la santé et le bien-être de la population locale. Il mène des compagnes de sensibilisation puis de vrais combats contre certains comportements traditionnels envers la nourriture (la conservation du lait et de ses dérivés et contre diverses intoxications / le petit-lait aghi, la façon de baratter le lait assendou, la conservation de l’huile de beurre oudi, le traitement du couscous outchou, le fromage sec ibressa,…) et des luttes sans merci contre le tabac.

Son champ d’action dépasse la seule ville de Figuig et il couvre même les zones habitées par les nomades (Melalih, Chafae, Hallouf, Mhirta…).

 

La modestie est un art très compliqué !

La modestie de ce docteur est légendaire. En effet il mène une vie très simple comme d’ailleurs l’ensemble des oasiens. Il cultive son modeste jardin, se rend dans sa clinique, s’assied avec tout le monde dans les rues des ksour, prie dans les mosquées tout près des gens du peuple !

Sa vie est d’une simplicité qui n’est pas donnée à tout le monde. Elle fait de lui un médecin de proximité et lui permet de bien comprendre la société figuiguienne et de mener son combat en passant le message à ses concitoyens avec la manière la plus simple qui soit.

Un vélo ! Le vélo qui permet au docteur de visiter ses patients ou d’intervenir en cas d’urgence ou de se rendre au quotidien à son travail ! Nul besoin d’un 4 X 4 impressionnant pour soigner des âmes qui souffrent et un vélo peut suffire pour sauver bien des vies !

Avec l’âge, une moto peut le soutenir un peu !

La maison de Hemmou Douddou ou même pas car en fait c’est la maison de ses parents. Il n’a donc même pas de maison privée ou personnelle ! Impossible à croire qu’un médecin, du moins chez nous, resterait sans palais ou oserait habiter une aussi modeste maison !

Alors que les médecins vivent dans des villas palace de rêve, lui il préfère habiter une maison du type local en terre comme la plupart des gens de la ville !

 

Hemmou Douddou, la légende

 Sommet de l’abnégation et du sacrifice : une clinique, chambre à coucher, cabinet de consultation… Même malade, il continue à se rendre utile et à sauver des vies !

 

« Hemmou Douddou l’homme de tous ! »

« Ils disent ça de moi car je fais du bien à tout le monde, je ne fais pas de ségrégation ou de préférence (âge, sexe, pouvoir, richesse, appartenance politique…), dit-il »

« Hemmou Douddou l’homme de tous ! »  Hemmou Douddou qaε n midden !

Voilà l’expression par laquelle on évoque cet homme en le posant hors de tout malentendu ; c’est aussi la meilleure expression de reconnaissance d’une population pour un homme qui l’a bien servie pendant des décennies lui qui est devenu avec le temps légendaire au point où il a conquis la place de héros dans la littérature orale de Figuig.

Et c’est par grande considération et grande estime pour ce monsieur qu’on lui attribue plusieurs faits dont certains sont de la pure fiction. Tous les récits qu’on lui attribue témoignent de la place et de l’estime qu’il a chez les figuiguiens.

Dans la littérature orale, il est sage, il a la bonne réponse, le bon remède, le remède le moins cher, le propos intelligent. Il est l’homme libre qui ne lèche pas les bottes pour arriver et l’homme de principe. Il a le statut d’un véritable héros, d’un héros simple et modeste mais idéal.

Les générations futures parleront sûrement de lui comme on parle des héros des contes !

 

Un record et un humanisme de légende !

 Rongé par une maladie qui l’habite depuis cinq ans et qui l’oblige à prendre le lit, il continue toujours à se rendre utile à consulter ses malades et les conseiller lui qui ne cède pas à la douleur. Une maudite maladie qui lui coûte quarante mille 40.000 Dh (4000 Euros) par mois et des douleurs au quotidien… Un combat jusqu’au dernier souffle !

 

Conseil d’un sage

 Hemmou Douddou rongé par une terrible maladie depuis cinq ans. Portrait de Pali.

Chez lui, nous, Fafa Merzouk et moi, lui avons demandé un conseil pour les jeunes. Il a bien accepté de nous le dire malgré son état de santé. Nous le reprenons fidèlement ici en amazigh et nous le traduirons immédiatement après en bas.

  

N.B.

Ce message s’adresse aux jeunes.

« Khtikoum si lhizbeyya ddayyiqa d oumjemmaε s lekdoub !

Ata ou-lli sa chnim infeε day ssehh. Tamourt ou-lli sa sett ikhdem day chnim ! Ay sa sett ikhdem ! Makan lli yekhdem ha ghir koum la ddewlet la ssultet wala walou ! Atan mmaliha lli ka ykhedmou leblad ! Iwa tetthellam tbarkelleh oukk ouyen i latfal nwem ! Wejjhet ten l tteεlim ! Tteεlim ! Tan Ifeyyey an d may sa dis ichen ! B ghir tteεlim walu ghres chra ! Oula d leflahet da nella neqqar tizdayin tan walou ! Atan day ad ghren tbarkelleh, mikk ghren ad rahen ad khedmen mani d asen idehren : berra nikh da nikh, mani mma khsen… An d rrasid alakbar. Ikhleq Lhaj Mohammed O Frej llah irehmou meskin, inna-y-asen sad awit yyekh yich n tzadert ttsawa εechra nikh mya n tzadritin s ouyen n lmedraset ifteh (lemderset taqdimt). Ha netta tbark elleh qaε ou da khliqen elasatida wala walou. Ikhleq da day ttelba, ay da ikhelqen. Oul ssinen la i lloughet oul ssinen qaε i chra. Ha tbark elleh assou likhtisaseyyin, lfenneyyin koulchi illa ikk feyyey. Nettmanna nchallah ad izayed lamal ! Awd may sad awim inikh ! »

« Ecartez-vous de ces querelles partisanes bornées de partis politiques et des réunions sans utilités !

Vous ne réussirez qu’en étant studieux. Il n’y a que vous qui prendrez soin de notre terre, que vous qui en prendrez soin ! Personne, en  dehors de vous, ne la travaillera : ni Etat, ni pouvoir local, ni personne ! Sachez qu’un pays ne se travaille que par ses enfants ! Prenez soin, louange à Dieu, de ces enfants qui sont les vôtres ! Orientez-les vers l’enseignement ! L’enseignement ! Figuig c’est ce qui lui convient. En dehors de l’enseignement, il n’a rien ! Même l’agriculture de palmiers que nous évoquons, elle reste très modeste ! Que les enfants s’instruisent ! Louange à Dieu ! Quand ils seront instruits, qu’ils aillent travailler où ils veulent : à l’extérieur ou ici même ; là où ils veulent… C’est le grand trésor.

Elhaj Mohammed O’ Frej, que Dieu ait son âme, a dit aux figuiguiens « je vais vous édifier une source qui équivaut dix voire cent fois la source de Tzadert » avec cette école (Annahda ou Lemderset Taqdimt) qu’il a ouverte. Nous voilà, Dieu soit loué…, nous n’avions pas de professeurs… ni rien du tout. Nous n’avions que des « tolbas » (théologiens). C’est tout ce que nous avions. Ils ne savaient rien, ni langue, ni rien du tout. Voilà, louange à Dieu, aujourd’hui, nous avons des spécialistes, des techniciens, nous comptons parmi nous tout ! Je souhaite, inchallah, que notre espoir soit grand ! …. C’est ce que j’ai à vous dire ! »

 

L’après Hemmou Douddou

 La clinique est fermée : c’est que Hemmou Douddou est au lit !

Hemmou Douddou au lit c’est toute la ville qui compatit et Figuig craint l’après Hemmou Douddou surtout que la réalité s’annonce déjà amère et difficile. La ville n’a plus de médecin depuis très longtemps ! La leishmaniose sévit et fait des dégâts, des médicaments manquent tout comme l’équipement, les femmes y rendent l’âme en accouchant. Les jeunes médecins même originaires de Figuig n’acceptent pas de venir y travailler. La situation reste déplorable ! La seule force des populations démunies reste la prière celle que Dieu garde encore en vie Hemmou Douddou !

Nous lui souhaitons un prompt rétablissement !

Nous remercions tout d’abord Dr. Hemmou Douddou qui a accepté de répondre à nos questions, ô combien nombreuses, malgré la douleur qui l’écrase, nous remercions également son frère Hemmou pour sa disponibilité et sa famille qui nous a ouvert ses portes tout comme son coeur et nous remercions aussi l’ensemble des membres du comité du groupe qui a rendu hommage à Hemmou Douddou en 2009 qui ont bien voulu nous montrer leurs documents relatifs à cet homme.

Nous souhaitons longue vie à Hemmou Douddou et aux siens !

 

N.B.

Nous publions ces informations avec l’accord du Dr. Hemmou Douddou et de sa famille.

 Hemmou Douddou participant au chantier de restauration de sa toute première école (cinquante ans après sa construction).

 

Annexes

 

Annexe 1

Une reconnaissance parlante !

 

 Annexe 2

Des mots pour contrer les maux ! Une reconnaissance sous forme de vers de la part de Mohammed BENALI (enseignant à Figuig).

Actuellement il y a "92 commentaires" sur cet article:

  1. Naima H dit :

    SALAM
    C’est avec une vive émotion que je viens de terminer la lecture de ce vribrant hommage que vous avez consacrez au Dr Hemmou Douddou.Je ne l’ai jamais connu mais j’ai toujours entendu parler de lui.Jai eu l’immense plaisir d’assister à la journée d’hommage qui lui a ete dedié en 2009 .MES HOMMAGES LES PLUS PROFONDS A CE GRAND HOMME ET TOUS MES SOUHAITS DE PROMPT RETABLISSEMENT.

  2. kka dit :

    Slt.merci bcp pour cet hommage,reconnaissance et biographie.Oui Hemmou Douddou cest un grand humaniste,genereu, un combatant infatigable,un homme juste,serieu.etc……il a tout donner et continu a donner meme ci sa terrible maladie.Sans toi Hammou Douttou que fera le Bon Dieu de notre pauvre Figuig ! Vraiment MR H D va laisser un grand vide que perssone ne va remplir.vous etes toujours dans notre coeur MR Hammou Douttou,un hommage permanent. langue vie. Natmannayach toujayt agd rra7at.

  3. Jamal dit :

    Vous m’avez vraiment couper le souffle avec cet article- portrait, plein d’émotions et surtout d’histoires à bien méditer et d’en prendre exemple. Pour moi Hammou Douddou restera toujours un mythe et comme vous l’avez si bien exprimé: un exemple d’abnégations et de sacrifices. Il aurait pût mener une vie de luxe et d’aisance, mais son amour pour ses con-citoyens et sa ville-oasis et son non profit matériel ont fait de lui ce mythe qui restera toujours dans la mémoire et le cœur de tous les figuiguis et même d’autres. J’espère que nos représentants prendront exemple de son sacrifice, son abnégation, et son amour pour Figuig.
    Merci Hassane pour cet article!!!

  4. admin dit :

    Ce n’est pas de mon habitude de contribuer activement aux commentaires sur figuignews, mais là je ne pouvais pas me retenir. Permettez-moi de vous faire part de ma douleur et de mon extrême affliction en lisant ce petit tristounet article que Hassane m’a envoyé pour sa publication. C’est un vrai texte de blessures et de regret !

    Je dois dire que je n’ai jamais pleuré autant en lisant cela. Mes yeux se mirent à larmoyer dès qu’ils se sont posés sur la triste photo du légendaire HAMMOU DOUDOU, où son regard est empreint de chagrin, de mélancolie, remplie d’incompréhension ! Une incompréhension qui dépasse même celle de la complexité la vie qui désire le briser !!… Maudite cette vie qui veut le fuir et le prendre en otage avec une mort menaçante qui le pourchasse. Maudite cette vie à laquelle il a tant rendu service avec tous ses sacrifices pour que cette même vie continue à vibrer. C’est lui qui voulait faire voir la vie en rose à ses patients fatigués et souffrants. C’est lui qui voulait prolongeait la vie aux malades et aux faibles. C’est lui qui rassurait les mal-portants et réconfortait les gens épuisés par la souffrance et le malheur. C’est lui qui apaisait les douleurs et prodiguait l’espoir. C’est lui qui et qui et qui …Il y a tant de choses à dire sur cet homme qui s’est immergé dans la lutte pour la vie des autres, pas seulement en tant que médecin, mais aussi en tant que mécène de l’humanisme, instigateur d’altruisme et fontaine de sagesse.

    Cet homme qui a laissé des traces en perle sur la vie de chacun , à Figuig et ailleurs, par son dévouement et ses contributions au bien-être d’une population totalement enclavée et privée de santé, avec un professionnalisme et humanisme inégalés. Par sa rigueur et sa compétence distinctives comparées à celles de cette cohorte de médiocres qui constellent de nos jours nos hôpitaux et dispensaires ruraux, cet homme mérite qu’on lui élève un monument de considération et qu’on lui érige une statue d’estime et du respect.

    Sans avoir l’intention de trop vouloir vous submerger avec ce discours assez mélancolique, mais c’est le cœur qui veut parler, et c’est ma vulnérabilité qui me branche !!! Je vois dans son visage une expression d’imploration rivée dans ses yeux, une sorte de supplice interne, une prière silencieuse… Comme si le malheureux est en train de prier Dieu de le garder encore en vie ; pas pour lui-même, parce que HAMMOU DOUDOU est avant tout un homme de piété et de foi, mais pour ces gens faibles et fragiles qui ont encore besoin de ses services. Pour ces enfants, ces femmes et ces vieux pour lesquels la douleur est le pain quotidien et auxquels il redonne toujours l’espoir de la vie et de la force.

    Cette même photo m’a tristement rappelé combien cet homme de dévouement et de convictions souffre maintenant en silence sans que nous puissions savoir ce qui exactement peut l’aider. Cet homme qui a passé une grande partie de sa vie à lutter et à œuvrer pour les autres ; cet homme dépourvu de toute arrogance est toujours resté d’une grand humilité ; cet homme affable que nous aimons tous et auquel nous sommes si attachés ; cet homme qui a tourné le dos au prestige, à toutes les tentatives de fascination du beau monde, à l’argent, à la vie aisée et moderne; cet homme qui a tout refusé pour ne rien avoir, si ce n’est pour donner, pour partager et pour aider. Partager sa générosité et aider ses concitoyens éligibles à sa solidarité. Aujourd’hui et plus que jamais, ce même homme de principe et de caractère mérite considérablement toute notre reconnaissance. Si nous ne pouvons rien contre la volonté d’Allah le tout puissant, nous le prions pour le moins, de lui insuffler le courage et la force pour surmonter ses souffrances quotidiennes.

    Merci Hassane pour ce texte qui m’a tant touché qu’il me tire les larmes !

    J’invite tous les chers lecteurs de Figuignews à participer activement par leurs commentaires sur ce billet en hommage de ce Grand Monsieur que nous admirons et que nous n’oublierons jamais !

    Med. Messaoudi

  5. DSA dit :

    تغمده الله برحمته الواسعة
    الله اصبر اهله ودويه

  6. Naima H dit :

    SALAM
    C’est hier presque au meme moment que je rendais hommage a ce GRAND HOMME . Et maintenant avec un immense chagrin que je presente mes condoleances les plus pronfondes à toute sa famille et à toutes personnes de Figuig.

  7. betty bezza dit :

    انا لله و انا اليه راجعون.تعازي الحارة لامه اطال الله عمرها والئ اخوته واخواته وجميع افراد اسرته والى سكان بلدتنا فجيج.رحمه الله وعزاؤنا واحد

  8. khalid benamar dit :

    Lah irzaque lina asbare lkatir
    trés brèf personne&rien ne peut prendre place de notre NOBLE DOCTEUR HAMMOU DOUTOU meme en notre écriture , du moin pour le moment , tout est miniscule sauf notre défin HAMMOU DOUTOU : ARGAZE AMBARACHE puisse DIEU l’avoir auprès des prophètes et des saints mes sincères condoléances à nous tous et toutes

  9. ba3ziz oubzza dit :

    تعازي الحارة لاسرة الفقيد الصغيرة و الكبيرة.ان الفقيد خسارة كبيرة لنا .كان نصوحا وطبيبا قل نظيره واخا للجميع.انا لله وانا اليه راجعون

  10. mina dit :

    Inna lillah wa ina ilayhi rajioun

    c’est vrai que MOUDOUDOU etait un homme pas comme les autres. Allah iwalih Birahmatihi.

    Merci HASSANE et MESSAOUDI pour tout ce que faites pour reussir ce portail que tout le monde estime beaucoup.

    SSi MESSAOUDI , J’ai lu votre commentaire TRES NOSTALGIQUE sur ce Grand Homme, il m’a fais beaucoup pleuré. un HOMMAGE très très EMOUVANT.
    Je ne peux ajouter plus sur ce que vous aviez déjà dit TOI et HASSANE et les autres aussi.

    wa azaouna wahid

  11. .Jamal dit :

    Allahou Akbar!
    Figuig est en DEUIL, Figuig est en pleurs, Figuig est orphelin. Figuig a perdu un grand homme, Figuig à perdu son DOCTEUR. Hammou Douddou restera pour toujours dans la mémoire de Figuig et de sa population. Hammou Douddou restera toujours ce mythe qui a marqué son époque. Que Allah aie pitié de son âme.
    La prière du défunt aura lieu cette après midi à Zenaga à 16 heure,
    Toutes mes condoléances, à sa mère, ses filles, sa famille et à toute la population de Figuig.

  12. mg dit :

    اتقدم باحر التعازي الى كافة افراد اسرة الفقيد والى جميع محبي الدكتورواهل فكيك كافة واتمنى لهم الصبر الجميل انا لله و انا اليه راجعون كما لا يفوتني ان اشكر الصديق حسن على هاد المجهود المحترم والدي من خلاله يتعرف القارئ على بعض من خصال الفقيد النادرة في هدا الزمن الرذئ

  13. ahmed dit :

    Très touchant cette histoire d’un médecin qui a consacré sa vie à apprendre la médecine et à soigner les gens malades de sa ville natale et de ses régions sans attendre une récompense financière. On connait tous Hammou Douddou. Il est vraiment une légende ou un mythe comme a écrit l’auteur de cet article. Et pour ce qui a donné à la population, le meilleur de lui même, il mérite bien non seulement un hommage, mais surtout un centre scientifique ou un hôpital qui porte son nom, ou au moins une œuvre qui retrace sa biographie pour ne pas l’oublier. Et déjà ce jolie article a donné à l’homme ce qui mérite dans ces temps de l’indifférence..Merci à vous, et…!

  14. ahmed dit :

    تعازينا الحارة لأسرة الفقيد
    إنا لله وإنا إليه راجعون

  15. aicha dit :

    الله اكبر انا لله و ان اليه راجعون تعازي الحارة لجميع افراد اسرته

  16. B. El Houssine - Mohammedia dit :

    Je me suis réveillé ce matin sur la sonnerie du téléphone, comme d’habitude quand mon téléphone sonne à cette heure, je sais pertinemment que quelqu’un est décédé, c’est vraiment le cas aujourd’hui, effectivement, une personne est décédée, mais ce n’ai pas n’importe quelle personne, c’étais Hammou-Douddou, l’Homme que nous avons tous connu, que nous avons coutoyé, à qui nous avons rendu visite pour soulager nos douleurs, pour nous conseiller, pour nous prescrire le médicament, non pharmaceutique qu’il nous a prescrit, l’Homme qui nous fait tant enchanté par ses anecdotes, celui qui nous a épaté par sa simplicité, son humilité et sa sagesse. l’Homme qui connait toutes les maisons de Figuig, une à une, car il les a toutes entrées, non pas pour s’y faire inviter, mais pour une noble cause, pour soulager les malades, pour conseiller les jeunes pour visiter les vieillards.
    Hammou-Douddou est parti, mais il restera toujours dans les esprits, il ne mourra jamais.
    Quand on dit qu’il est un Grand Homme il est effectivement, Figuig l’a vraiment perdu.
    A la fin, il ne me reste qu’à présenter mes sincères condoléances à toute la Famille Abdelhak petits et grands, et spécialement à Ahmed et Mbarek, ainsi qu’à tous les habitants de zénaga et à la grande Famille de Hammou-Douddou qui est bien sûr la ville de Figuig qui doit porter le deuil pendant longtemps.
    انا لله وان اليه راجعون
    تغمد الله حبيبنا الدكتور في رحمته الواسعة وادخله فسيح جناته ورزق اله للجميع الصبر والسلوان
    أخوكم بـ الحسين من المحمدية

  17. Naima H dit :

    SALAM
    Tous nos remerciments et notre soutien à l’equipe de news figuig .

  18. Nacira dit :

    إنا لله و انا إليه راجعون.رحم الله الفقيد وأتمنى لذويه الصبر والسلوان.
    راجيا من الله أن يتغمده بواسع رحمته

  19. FATIMA H dit :

    mes sinscères condoléances à la famille de Dr HAMMOU DOUDDOU et à tous les figuiguis;;;; Hammou Douddou restera toujours un mythe et restera pour toujours dans la mémoire de Figuig
    INNA LILLAH WA INNA ILAYHI RAJI3OUNE

  20. mahdi bouazza dit :

    تغمد الله الفقيد بواسع رحمته وإنا لله وإنا إليه راجعون

  21. Namaste Figuig dit :

    ( يَا أَيَّتُهَا النَّفْسُ الْمُطْمَئِنَّةُ * ارْجِعِي إِلَى رَبِّكِ رَاضِيَةً مَرْضِيَّةً * فَادْخُلِي فِي عِبَادِي * وَادْخُلِي جَنَّتِي )
    اللهم اغفـر له وارحمه و اعف عنه وأكرم نزله ووسع مدخله واغسله بالماء والثلج و البرد و نقه من الخطاي…ا كما ينقى الثوب الأبيض من الدنس و أبدله دارآ خيرآ من داره و أهلآ خيـرآ من أهله و قه فتنة القبر وعذاب النار
    وألهم أهله و دويه جميل الصبر والسلوان
    وارحمنا معهم برحمتك يا رب العالمين
    و نسأل الله لجميع الموتى الرحمة والمغفرة

  22. Nacira BOUDDANE dit :

    « بسم الله الرحمان الرحيم
    ولنبلونكم بشيء من الخوف والجوع ونقص من الأموال والأنفس والثمرات وبشر الصابرين الذين إذا أصابتهم مصيبة قالوا إنا لله وإنا إليه راجعون أولئك عليهم صلوات من ربهم ورحمة وأولئك هم المهتدون  »

    بقلب يخشع و عين تدمع ننحني إجلالا لروح فقيدنا و عزيزنا المشمول برحمة الله تعالى و بإدنه الدكتورالفاضل الطاهرحمودودو نتقدم بأحر التعازي و المواسات القلبية لأسرته و أهله راجين من المولى جلت قدرته أن يتغمد الفقيد برحمته و غفرانه و الصبر و السلوان لجميع دويه و معارفه. و لله ما أعطى و لله ما أخد. و إنا لله و إنا إليه راجعون

  23. kka dit :

    Wach sann 3azza, nikh sann ttwa3azza? danis Hemmou Douddou qa3 an mittan. N da33ayach s rra7mat agd al jannat ay Amrabad ameqqran, tallid okk oulawen nnakh labda damazdough, may tkhadmad ,illa ichhad khfas omazzyan doumaqqran ,tachhad soujmil nnach amaqqran tmourt n Ifeyyey d idourar nnas i3lan. Hemmou Douddou tallid akidnakh labda ,nda33ayach s rra7mat agd ljannat.

  24. FAMILLE YAHYA dit :

    من امريكا ,محمد يحي و حرمه و ابنتيهما رشيدة و نادية و زوجيهما
    نتقدم باحر التعازي لعائلة فقيدنا حمودودو وكلنا فيه سواء وانا لله وانا اليه راجعون.

  25. atmane dit :

    toutes mes condoleance a la grande famille du défunt. Un grand homme s’est éteint.
    Allah ira7mou

  26. ahmad fanzar dit :

    inna lillah wainna ilayhi raji3oun rahmatou lah 3ala tabibou madinatouna allah irza9 asbar li jami3 atoufiyay

  27. ammou dit :

    inna lillah wa inna ilayhi raji3oun.hammoudouttou wakha imout assou illa okolawan annakh ,illa qa3 okolawan natofiyyey imazyanan dimaqranan iznayan datojanna .wik imman assou ochay d hammoudouttou mais difayyaey kamal.

  28. ELMOSTAFA ELJILLALI dit :

    MES SINSAIRES CONDOLEANCE A TOUTE LA FAMILLE ABDELHAK ET A TOUS LES FIGUIGUIENS A LA SUITE DU DECE DE HAMMOUDOUTTOU

    TORINO ITALIA

  29. MIZID dit :

    Modoutto a moudoutto
    9awlili ouch onnassine, ouch onnazri
    Issanch omazyane, issanch oma9rane
    Assnanch irgazene, asnatch tizadnane,
    Assnantch ti9ayarine, asnnanch assabyane
    T7al9ad dargaz datdbib ama9rane
    Ach ouk ichkane mta ouli9ate tassatt ghress aloumchane
    Titachdass twa
    nikh mrrate day awal nech itdawa
    Illa wideg touchid doliprane
    Illa wideg tnid khtik ibrassa doghi taskatrad oukamane
    Ach lordonance nech oul tizane chay dima l farmaciane
    Asso tazwid takhwid amchane
    Ach ir7am rappi issitafch ljanate ayatbib nekh ama9rane

    انا لله و انا اليه راجعون .تعازي الحارة لجميع افراد اسرة الفقيد والى سكان فجيج.

  30. fg dit :

    Figuig vient de perdre un grand parmi les plus grand de son histoire.
    Sincères condoléances à la famille et aux proches et à toute la population de Figuig.
    Nous sommes à Dieu et à Lui nous retournons.
    تغمد الله الفقيد بواسع رحمته وإنا لله وإنا إليه راجعون

  31. mouzaid dit :

    ha tino si 3alamt assa3a nifayay

    Inna lillahi wa inna ilayhi raji3oun ya rappi astrahmad twaas3ade khafass.
    allah ittam ajarkoum ayat3abdalhak agd lahbabannass agd datoufiyay kamlin .I believe that we need at least one hundred year to find another hamoudoudou if we can find one

  32. Ikram SAHRAOUI dit :

    Un grand hommage à un homme qui a donné le meilleur de lui-même à tous les figuiguis. Allah irahmou ina lilahi ou ina ilyahi raji3oun.

  33. اذا مات الانسان انقطع عمله الا من ثلاث: صدقة جارية من بعده ,ابن صالح يدعو له أو علم نافع ينتفع به. ها نحن فقدنا رجلا مناضلا بكل معاني الكفاح و التضحيات الجسيمة التي قدمها المرحوم لبني عشيرته و قبيلته لسنين طوال.في هذه المدينة التي اشهد لها التاريخ بعلمائها القيمين و المتفوقين بحول الله و قدرته في جميع المجالات و المعروفة برجالاتها الصامدة و التي لا تعرف في قاموسها اللغوي ما معنى الملل و لا اليأس ,ولد و ترعرع فيها هذا الرجل الشهم الذي قدم فيها الشيء الكثير التي لا يمكن حصرها في كتاب أو موسوعة.كل ما يمكنني قوله اتجاهه, كان المرحوم تغمده الله بمغفرته الواسعة ذات شخصية علمية عالية و متزنة و ذات خبرة عالية في جميع الامراض و الأوبئة المرضية التي كانت تصيب أفراد هذه المدينة و كان رحمه الله يقدم العلاجات الاسعافية لجميع المرضى دون ميز أو انتقائية.شفي على يديه جميع المرضى الا من رحم ربنا عز و جل. كان رحمه الله يعمل ليل نهار, يتنقل هنا و هناك بدراجته المتواضعة . انه المثال و القدوة لكل من يريد أن يتعرف على سيمات انسان متواضع في كل معانيها. رحمك الله يا فقيدنا, لله ما أعطى و لله ما أخذ،تغمد الله فقيدنا بكامل المغفرة و التواب. و رزق لأهله و ذويه مزيدا من الصبر و السلوان. اللهم باعد بينه و بين خطاياه كما باعدت به بين المشرق و المغرب، اللهم نقيه من الخطايا كما ينقى الثوب الابيض من الدنس، اللهم اغسل خطاياه بالماء و الثلج و البرد . اللهم اجعل قبره روضة من رياض الجنة و لا تجعله حفرة من حفر النار.اللهم اجعل روحه الطاهرة في أعلى عليين بجوار النبيئين و الصديقين و الشهداء و حسن أولئك رفيقا. انا لله و انا اليه راجعون .

  34. A.Mhamdi dit :

    Tout d’abord je souhaite présenter mes condoléances à toute la famille du docteur Hemmou Douddou et rendre hommage à cet homme humble et juste qui a voué toute sa vie aux autres. Un grand merci à Hassane pour toutes ces anecdotes qui illustrent son courage et sa dévotion.
    Courage aux figuigiens qui perdent là, à mon sens, l’homme le plus important de Figuig !

  35. mohhamed chahlafi dit :

    بسم الله الرحمن الرحيم

    السلام عليكم ورحمة الله وبركاته
    تحية طيبة ،، وبعد

    ببالغ الأسى والحزن وبقلوب مؤمنه بقضاء الله وقدره ، تلقيت خبر وفاة الفقيد، أشاطركم ألمكم وأحزانكم بهذا المصاب الجلل برحيله،
    وأتقدم إليكم بتعازينا القلبية الحارة،
    وبمشاعر المواساة والتعاطف الأخوية المخلصة، سائل الله تعالى أن يتغمد الفقيد العزيز بواسع رحمته ويسكنه فسيح جناته، وينعم عليه بعفوه ورضوانه .
    إنالله وإنا إليه راجعون ،،
    أذكركم .. أنه ما من عبد تصيبه مصيبة فيقول :
     » إنا لله وإنا إليه راجعون ، اللهم أجرني في مُصيبتي واخلف لي خيراً منها  » إلا آجره الله تعالى في مصيبته وأخلف له خيراً منها
    وأتمنى أن يلهمك وأهله وكافة أفراد أسرته الكريمة جميل الصبر والسلوان والسكينة وحسن العزاء.
    انا لله وانا اليه راجعون اللهم اغفر له وارحمه وعافه واعفو عنه ونقه من الذنوب والخطايا كما ينقى الثوب ابيض من الدنس انا لله ما اعطى وانا لله ما اخد

  36. Hamid Sahraoui dit :

    Un grand hommage à un homme qui a donné le meilleur de lui-même à tous les figuiguis. Allah irahmou ina lilahi ou ina ilyahi raji3oun.

  37. mokassou dit :

    إِنَّا لِلَّهِ وَإِنَّا إِلَيْهِ رَاجِعُونَ
    لله ما اعطى وله ما اخذ وكل شيء عنده بمقدار
    اللهم ارحمه وارفع عنه
    اللهم بدل سيئاته حسنات وضاعفها اضعاف كثيرة

    وعظم الله اجركم

    I was deeply saddened to hear about the of HEMMOU DOUDDOU.I know how difficult this must be for all people who know him.He was such a kind, gentle soul,well-behaved,wise and hard worker.He would do anything to help someone in need. »He gave his life for his town, »
    He was treating my father for ten years.I will never ever forget those days, Any time I need him daily or night He will be at our home.
    may ALLAH forgive his sins and bless his family during this time and always.

  38. Breil michel dit :

    Amis de Figuig
    Je suis très touché et mes yeux ce sont troublés plus d’une fois à la lecture de l’article consacré au Docteur Hemmou Douddou, cet homme exemplaire d’une grande humanité et dont beaucoup feraient bien de s’inspirer. Amis de Figuig je compatis à votre douleur, je me sens concerné par tout ce qui vous touche, par tout ce qui entraine la misère et le désarroi des gens. Votre ville est particulièrement servie en matière de mépris et d’arrogance, le Docteur Hemmou douddou devait certainement penser  » combien de temps vont encore durer toutes ces souffrances « , cet homme généreux, jusqu’à l’épuisement, serait parti serein si la relève avait été assurée, si la société faisait preuve d’humanité et de solidarité. Il y a de quoi s’indigner, mais aussi de s’inspirer dans la vie de cet HOMME, paix à son âme.Bien sincèrement à sa famille, michel.

  39. jjma dit :

    Ce bel hommage est arrivé à temps pour ce grand monsieur. Merci Hassane pour ce récit. J’espère que Hemmou Douddou a pu en avoir connaissance avant de partir.
    Il laisse un grand vide à Figuig. En tant que médecin et en tant qu’homme de coeur.
    Il est un exemple pour nous tous. Et son message final en direction des jeunes est très fort.
    Quel-le habitant-e va prendre sa suite ?
    Toutes mes condoléances à sa famille et à tous les Figuiguien-nes.

  40. TOURIYA dit :

    Après avoir bcp entendu de cet homme mythe, cet grand homme, mtn je lis cet article avec bcp d’émotion et des yeux larmoyants, cet homme qui a tt sacrifié pr l’humanité, les principes, l’égalité et bcp d’autres valeurs qui actuellement très rare pr ne pas dire inexistante. Il est temps pr nous de comprendre que la vie materielle n’a pas de valeur.
    Cet homme c’est battu pr sa cause humanitaire, et on doit suivre cet exemple immortel.

    Pour finir je prèsente tte mes condoleances à sa famille ces proches et à tous les figuiguis et nn figuiguis qui ont connus cet homme de près ou de loin.

  41. Fatiha Ziani dit :

    Inna lillah wa inna ilaihi raji3on taghamadaho allaho biwasi3i ra7matihi o3azzi kollo ahlo Figuig.

  42. MANSOURI dit :

    Je présente toutes mes condoléances à la famille du défunt, ainsi qu’à tous les figuiguiens.ALLAH yerhmou. J’ai dû mal à contenir mes émotions en lisant ce bel hommage rendu à ce grand médecin. Je regrette de ne pas l’avoir connu personnellement.. Mais quand j’ai vu l’émotion submerger mon père hier soir quand il a appris la nouvelle, j’ai réalisé qu’il s’agit d’une grande perte pour notre ville si chère, Figuig. En parcourant la biographie de Feu Dr Douddou, je me dis que de sacrifices!!que de dévouements!! Ces qualités qui sont en voie de disparition au sein de ce noble métier, qui est la médecine. Un homme,qui par sa générosité, sa simplicité a su gagner le coeur de tous les Figuiguiens. Je pense que par devoir envers ce grand Docteur, la jeunesse figuiguienne doit reprendre le flambeau, Et je suis si fier de faire partie de cette fratrie. Je remercie infiniment l’auteur ce bel hommage, ainsi que tous les témoignages envers ce grand Monsieur!!ALLAH yerhmek Docteur Douddou. vous resterez à jamais dans nos coeurs!!

  43. jabri_n dit :

    Très bouleversant tous ces témoignages sur HAmmoudoudou, l’homme de tout le monde ! Suite à ce malheur aujourd’hui tous les Figuiguis se sont montrés unis et attachés. 5 hommes comme HAmmoudoudou , Figuig et ses gens ne seront plus désunis. HAmmoudoudou c’est l’idole et le modèle.
    Je remercie bcp Mr Hassan pour ses efforts et pour ce texte fabuleux. Je remercie aussi l’admin pour son beau témoignage et pour sa façon d’écrire, je remercie également tous les gens qui sont enfin réunis ici pour porter leurs témoignages et leur condoléance à notre idole Hammoudoudou.

  44. Fafa Marzouk dit :

    C’est avec beaucoup d’ émotion et de tristesse que j ai reçu la mauvaise nouvelle de décès de Hammo Douddou. Mes sincères condoléances à tout la famille de défunt ,à la ville de figuig:ces montagnes,ces palmeries,ces paysages et sa population,c’ est tout une ville qui est en deuil , c’ tout une population qui devient orphelin d’ une légende d’ un homme exemplaire avec tout les qualités qui ont fait de lui un mythe ,une école de lutte et de militantisme de la quelle il faut s’ inspirer tout et tous pour un figuig meilleur.
    Le hasard et le destin en fait de l’ hommage que figuignews ta rendu par Hassane Ben Amara et ton départ un thonaire qui a fait vibrer le coeur de tout une population que tu as tant aimé et a qui tu as tout donner, sache que tu restera toujours vivant dans nos coeurs,et que j’ai bien entendu ton message j’ espère que tout les autres aussi l entendront pour faire de tes rêves une réalité et je te rendrai visite a chaque fois avec un constat qui te rendra fierté et dignité. Repose en paix Hammo Douddou et soit fière de tout ce que tu as fait et tout ce que tu as donner
    Merci à figuig news ,Hassane ,Jebbar pour l’ hommage à Hammou Doddou

  45. Bouhou dit :

    أمو دودو: مثال للنقاوة والمسؤولية بامتياز..
    .وصفاته الطبية، مزيج من النصائح والتخفيف النفسي وبعض الأدوية.
    كلما ذكر مودودو إلا وحضرت النكتة / النصيحة.
    لقد فقدنا اليوم رجلا عظيما لن ننساه
    وخير دليل هو تلك الجماهير الغفيرة من أهالي فجيج والأغيار التي
    رافقت الموكب الجنائزي الرهيب راجلين ،عرفانا لرجل خدم البلاد والعباد وعبرة للأحياء لمن أراد منهم أن يدخل التاريخ النقي. وهي جنازة على
    الصحة بفجيج بعد رحيله
    رحمة الله أمودودو وأسكنه فسيح جنانه .وعزاؤنا فيه واحد.
    مع تحياتي لحسن ومساعديه الذين عرفونا أكثر بهذا الرجل من العيار الثقيل.

  46. famille kadi dit :

    c’est avec une grande tristesse que nous avons pris la mort d’un homme de figuig notre docteur hamou doddou Dieu a son ame et nous presentons notre condoleaence les plus profondes a toutes la famille hakaoui

  47. ghizlene dit :

    que ton ame repose en paix, je t’ai toujours aimé par le passé, j’ai toujours su que tu étais different; au dessus de nos douleurs on est encore fiers de ce que t’etais, tu occuperas toujours ta place dans notre coeur, mon pere spirituel!

  48. wafamekki dit :

    ina lilahi wa ina ilayhi raji3on asir7em repi ine3mi isitfi ljenet isber la famille nes

  49. admin dit :

    .

    قصيدة في رثـاء طبيب فجيج
    ——————————————————————–
    محمد بوزيان بنعلي
    ——————————————————————–
    فجيج من أقصاها إلى أقصاها ، ملتفة في غلالة سوداء من الحزن والكآبة على حكيمها وطبيبها الدكتور محمد بن عبد الحق الذي فقدناه فجر هذا اليوم الأربعاء 18/01/2011 .. وهب فجيج حياته يداوي مرضاها ، ويؤاسي جرحاها .. فحق لها أن تبكيه.. وأن تنسدل على عينيْها المتعبتيْن غشاوة هم ثقيل .. كان ـ رحمه الله ـ كالظبي المقمر في عرصات الهلال الأحمر .. لايكل ولا يعترض ولا يرد طلبا لأحد .. اليوم فقط انحدر الهلال الألق من أفقه العلوي ، وأظلمت تلك العرصات التي زهرت بحركاته وابتساماته الرضية .. رحم الله الفقيد وأسكنه فسيح جناته ، وإنا لله وإنا إليه راجعون :

    درة أنت في جـبيـــن الـهــــــلال يا طبيبا مضــى كطــيف خيـــــــال
    كنت كالفجر طار يوما سعـيــــدا دجنة الوجْــد فيــه عيــن المحـــــال
    لكن الله قد قضــى ، فتعالــــــــوْا نمــلأ الأرض والسمــا بابتــهـــــال
    رحم الله عبــده عبد حــــــــــــق وشفــاء، فهــل لــه مــــن مثــــــال؟
    رحم الله عبــده عبـد حـــــــــــق إنـــه فــــي فجيج نبــع الفضـــــــال
    روحه فوقـنا تدغــدغ شعـــــري وتحــض الحـضور صبـر الـرجال
    فاسمعوا ما تقول حــرفا بحرفــا إنـه الآن فـي حمـى ذي الجــــــلال
    إنه الآن يرتعــي فــي ريــــاض مـعْ خُبيْـب، وحمـزة ، وبـــــــــلال
    يرتــدي سنــدسا ويشرب صفـوا وبيـمنــاه حـور عيــن غــــــــــوال
    فاطمئنوا فإنه في ذرا السعــــــــــــــــــــــد ، جزاء الـذي أتـى من فعـــــــال
    وعلى قبـــره السعـيـــد مــــلاك يـمـتـح الأمـن مـن حـياض السـؤال

    ************
    شيـعتك القلــوب وانــطــفأ النــو ر، ومـادت فجيج ميْد الجبـــــــــال
    لــو يصح الكمـال في غير ربي لـوضـعـت الفـقيد فوق الكمــــــــال
    حبّــر النـاس فيـك شعــرا ونثرا ضمّنوا طرسهم عيون الخصـــــال
    وتحيّرْتُ فـي صفـاتـك ، عـفــوا صـاحب الشـعر ، يا ربيـب المقـال
    كل بيـضاء في الخصـال أراهــا قطـعة منـك يـا عزيــز المثــــــــال
    ديــّنُ ، مـاجــد، وأصـل كـريـم خـــلق طـاهر علـى كل حـــــــــال
    اصـطـفـاه الإلـه في الطـب فردا والأطبـــــاء مـنـه مـثـل الظـــــلال
    عــاش مـا بيـنـهم سـراج اقتـداء في التـصـدي لكـل داء عضــــــال
    ورمـى كـل عــلــــــة بـــــدواء أنضـج الله قصــــــدها كـالغــــلال

    ************
    وقـف النـاس من ورائك غرقى في بحـار الأســى، ولسـت تبـالـي
    تنظر الحور حول نعشك تـترى تنسج الخـلـد من خيـوط المعـــالي
    إن يقولوا من الفقيد ؟ نجـبهــــم إن هـذا الفـقيـد روح الهــــــــــلال
    إن هذا الفقيد ركن فجـيـــــــــج قد هوى ركننـا ، فهـل مـن رجـال ؟
    عبقري، وفـيلسوف، بسـيـــــط سرمـدي الطموح .. من غير مـال
    فلـتة في فجيـج هل سنــراهــــا ؟ تتشظّـى بــذورُهـــا في الهـــــلال
    فارس الطــب، مرشد، ومعيـن وحـفــي ّ، ومنــعـــش الآمــــــــال
    كنـت كالـنبـع والجـميع ظمــاء غــار ذا النــبع ، هل لنا مـن زلال؟
    أيـن ذاك النبيـل ؟ كـم كنت ألقا هُ يجــوب الدروب دون كـــــــلال
    ألــف النـاس أن يـروْه ضحـوكـا وارفا كفـه ، عزيـز احــتمـــــــال
    يـنـفـض الــداء عـن هياكل شتى وكــأن الشفــاء مــولى المــوالـــي
    هــــو رمــز، نـراه في كل شيء بعدمـا كـان ـ مُنْجدا ـ رأس مـــال

    **************
    لسـت أنسـاه يــوم عــادك أمـــي وعلى عينـه ضبــاب اعتــــــــلال
    يتــحدّى الســقام في صـبر أيّـــو ب ، كأن المــمـات لمعـــــــــة آل
    أيهـ المستريح في قبره المشــــــــــــــــــــمول، بالعفـو والرضـا والجـــلال
    كـلنـا للـــــسماء قلبا وكــــــفــــا نسـال الخلــد ربـك المتــعالـــــــي
    هكــذا قــــدّر الإلـــه، فصـبـــرا وخلــودا لــروحـك المـفضـــــــال

    ***********
    هجـــر الشعر قبضتي بعـد أمي ثـم عــاد اليراع يـرسم حـالـــــــي
    بيــن ميْتيْـــن هــاج نـوْحـا وودّا فعليهــم ســـــــلام صـب مـــــذال
    وعليــهم سلام فـــــج فجــــيـــج ولنــا فيــهما عـــزاء الرجــــــــال

  50. BENALI dit :

    Salamou Alaikoum à tous,
    Barak Allahoufikoum pour ce magnifique hommage à ce grand homme connu de tout figuig, sans lui figuig ne sera plus le même. Il ignoré les rivalités entre Ksar et soigné tout le monde sans distinction. on se souviendra tous de lui comme étant un homme bon et généreux, qui n’était nullement interessé par les richesses de ce bas monde, qu’Allah lui réserve un palais au paradie inchallah et que les souffrances qu’il a soulagé soit pour lui des hassanates.
    En mon nom et au nom de l’association des ressortissants Maïz figuig Maroc, je présente toute mes condoléances à la famille du docteur Hemmou Douddou en particulier à sa mère et ses freres et soeurs ainsi que ses amis et tout figuig.
    rahimahoullah, qu’Allah l’ai en Son Infini Miséricorde. amine

Recherche sur ce site:

Categories

Calendrier

octobre 2017
L M M J V S D
« Sep    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Archives

COMMENTER CET ARTICLE:





Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.