ACCUEIL » Actualité »Evénement » LECTURE EN COURS:

Figuig et ses milles et une impasses

mars 21, 2016 Actualité, Evénement 4 Commentaires

Figuig, la perle des impasses

Figuig, autrefois carrefour, s’est transformée en ville sans aucune issue au bout de quelques décennies d’indépendance bien évidemment.

Accès rivière interdit

De nos nombreux cols (tiziwin, tinefrin), de nos nombreuses pistes d’accès à toute région dans le monde, il ne nous reste qu’un goût amer et un vague souvenir de ce peuple qui se déplaçait sans contrainte et dignement dans son espace naturel, dans son espace de vie. Aujourd’hui, nos pistes et nos routes (artères ?) sont toutes barrées à un ou deux kilomètre(s) et parfois à quelques mètres de nos maisons.

Commençons par l’est de la ville dans le sens d’une montre à Tamezzought Sidi Youssef.

Accès collines interdit

Tamezzought Sidi Youssef

Ici, un poste est construit à l’endroit même ou les fellahs posaient leurs vélos, leurs motos, leurs bois, leurs herbes, leurs dattes… A l’endroit où ils ajustaient tout ce qu’ils devaient transporter ! C’était le seul endroit qui permettait l’accès aisé à l’oued dans cette zone ; nous l’appelions Aqboun-n-Temza (la grotte de l’ogresse). Impossible de s’en approcher, la zone est interdite !

Accès montagne interdit

Akhouch n Chkhouch

Un toponyme qui évoque l’eau. C’est ici que les garçons faisaient leurs premières leçons de natation. Aujourd’hui, l’endroit est barré par un poste frontière.

At Rfiaa et Tijent

Pour y accéder, on passait par le lieu dit Laaqbet-n-At-Rfiaa ; l’endroit est barré au lieu même d’où l’on accédait à la palmeraie de cette zone et de l’oued : un immense poste frontière barre la route ! Cette zone est interdite.

Accès dunes interdit

Ammas-n-Yighzer

Pour y accéder, on passait par une piste dite Tlat-n-At-Messaoud. Aujourd’hui, un poste se trouve à l’endroit même d’où l’on accédait. La zone est interdite.

Abbada, Meraji, Amesslou, Ameghrour…

On y accédait par la route de Abbada. La zone n’est plus accessible et un poste surplombe la route.

Accès col interdit

La montagne Taghla

On y accédait par plusieurs endroits ; aujourd’hui, un poste militaire interdit même d’arriver au pseudo-stade de Baba Amer à deux mètres de nos maisons.

Taghit

Un endroit sujet à tant de problèmes surtout en temps de dattes ! C’est un des nombreux accès vers le sud algérien et toute l’Afrique.

Accès palmeraie interdit

Haya Tighedwin

Impossible parfois même de rentrer dans son jardin situé dans cette région sans être interpelé : quatre postes s’y trouvent !

Le monticule Azeghdis

Autrefois accessible et lieu fréquenté par les jeunes pendant les fêtes. Impossible d’y accéder : caméra et poste militaire barrent tout accès !

Accès oasis interdit

Mélies – Ramoune

Accessible autrefois par une piste qui se trouve aujourd’hui barrée par quatre postes.

Tifrent – Tafrent

Un endroit d’où l’on accédait à Grouz ou à Abbou ; impossible de passer par là : un poste et une caméra interdisent l’accès. Ils sont situés sur Tajlalt-n-Medyen.

Adrar Azekkwagh

La région dite Taseksout était accessible et permettait de grimper les débuts de Grouz ! Impossible aujourd’hui ; elle est interdite par un poste qui se trouve au pied de la montagne. Tizi Tamellalt

Un lieu qui permettait soit d’accéder à Grouz soit de partir vers Aghlal, le seul endroit non barré ! Hélas, aujourd’hui, on dit qu’un fossé et un grillage vont le traverser et interdire tout accès par cet endroit.

Accès grillage-frontière interdit

Tizi n Oumouch

Un endroit qui permet d’accéder au reste du Maroc : vous devez passer par un barrage de police pour ensuite vous expliquer devant un barrage de gendarmes.

Ayellou-n-Qeddour-o’Abbas ou Nekhlat Taher,

Un endroit d’où l’on extrayait le sable destiné à la construction. Cet endroit est barré par un poste qui interdit tout accès !

Aarja-At Slimane

Un endroit pour accéder aux jardins qui se trouvent au pied du monticule dit Tiqelqal en traversant la rivière. Un poste se trouve à l’endroit même d’accès qu’il contrôle dans l’attente de sa fermeture totale.

Aarja Iyelwan

Un endroit pour chercher le sable de construction et pour accéder à un lieu de pâturage pour moutons. Un poste se trouve à l’entrée même de l’oued ; il interdit déjà le mouvement dans cette zone qu’il bouclera bientôt.

Est de Laarja

Un poste se trouve tout près des jardins et interdit l’accès à l’oued.

Accès soleil interdit

Ighzer Acherqey

Deux postes barrent les routes d’accès à l’oued (bois, herbe, palmiers, etc.) et un troisième ainsi qu’une caméra supervisent le tout.

Prise de photos interdite

Tzirett

Un poste interdit l’accès à cette zone. La boucle est bouclée et nous voilà dans un cercle infernal, dans une prison sans aucune issue ! Elle s’appelle Figuig !

Plus un oued, plus une motagne, plus une dune, plus un accès !

Figuignews.com 2016

Actuellement il y a "4 commentaires" sur cet article:

  1. Mohammed dit :

    Prison à ciel ouvert.
    Solution: Des marches en milliers de personnes vers tous ces espaces interdits.
    Quand? C’est aux figuiguiens de décider.

  2. Jamal dit :

    Scandaleux et inadmissibles, ces comportements politico-militaires qui datent d’un autre âge devraient reculer face à la détermination du peuple figuiguien. La responsabilité est collective à l’égard de cette déchéance. Appelons à une marche transfrontalière! Que les peuples s’unissent pour combattre l’aveuglement et le mépris politico-militaire! Je rejoins les camarades qui appellent à une marche géante vers ces zones interdites, un seul jour pendant un moment opportun et une marche pacifique des deux côtés peuvent faire trembler les chars et les fusils et peut-être faire réfléchir ceux et celles qui croient que la solution se trouve loin des montagnes figuiguiennes.
    Avec résistance!

  3. Mostefa dit :

    Marchons le 17 avril et créons « LE PREMIER PRINTEMPS DE FIGUIG ». Marchons sur et au-delà des frontières !

Recherche sur ce site:

Categories

Calendrier

mai 2017
L M M J V S D
« Avr    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Archives

COMMENTER CET ARTICLE:





Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.