ACCUEIL » Actualité » LECTURE EN COURS:

Lalla Talichi, la sainte Haine algéro-marocaine

juin 16, 2017 Actualité Aucun commentaire

Beni-Ounif en Algérie est à 2 km à pieds d’ici. Il faut 4000 km par avion pour y arriver

Lalla Talichi est une sainte dont le temple à ciel ouvert, car elle est déesse, s’étale sur deux pays grands comme l’Europe occidentale toute entière. Elle a réussi à s’y implanter depuis le départ du dernier Français de chez nous, voilà soixante ans. Elle est omnipotente et omnisciente : c’est la déesse du mal. D’explication à la monstruosité avec laquelle elle gère le Maroc et l’Algérie nous ne trouvons pas une en dehors de son essence maléfique.

Figuig, 800 familles ont été chassées de leurs terres en 1976

Rien ne peut expliquer les monstruosités des régimes algéro-marocains en dehors du sentiment de haine qui s’est emparée d’eux car les intérêts économiques des uns et des autres vont dans le sens d’un apaisement et d’une ouverture et non d’une confrontation sauvage. Les calculs stratégiques, quant à eux, ils sont des termes qui ne peuvent s’appliquer à des pays qui ne voient pas plus loin que les bouts de leurs nez ou les trous des poches trouées de leurs dirigeants. Leurs idéologies sont en tout les mêmes. La haine est algéro-marocaine ou elle n’existe pas ! Le Maroc et l’Algérie ces pays qui se disent frères de sang c’est à dire arabes (les autres races sont exclues) et de religion car ils sont tous les deux d’un islam malikite polymorphe conçu à la mesure de ses utilisateurs – dompteurs (les autres religions sont non reconnues) ne peuvent même pas se designer par leurs noms : les Marocains appellent les Algériens « voisins de l’est » ou « ennemis de l’intégrité territoriale » ; les Algériens appellent les Marocains « voisins de l’ouest » ou « ennemis de l’intégrité territoriale« . Ils se haïssent et ils transforment le monde dans sa totalité en un terrain d’affrontement qui pue de leur haine à l’échelle planétaire ! Ils ont une vision manichéenne du monde et des hommes : soit vous êtes avec l’un d’eux soit vous êtes contre lui ! Imaginez leur poids dans le monde ! Deux villes de Chine sont plus puissantes qu’eux deux réunis ! Ils mènent toutes sortes de guerres : celle des sables, celle des ondes, celle du web, celle du papier, celle des alliés, celle de la séparation forcée des familles situées des deux côtés de leurs frontières, celle de la dépossession des populations qui vivaient dans la quiétude depuis l’apparition des hommes sur Terre, celle de la chasse aux fellahs de leurs terres pour implanter des postes militaires… Ils rasent des jardins difficilement créés dans les déserts, ils brûlent toute végétation pour raison d’Etat, ils contraignent leurs populations à l’exode et à l’exile. Ils se battent dans des mosquées françaises pour mieux contrôler les communications qui passent vers Dieu, ils se battent lors des élections françaises, américaines espagnoles et ils le payent très cher…

Pauvres syriens chassés par la guerre dans leur pays et tenaillés par la Haine algéro-marocaine

Ils ont transformé l’Afrique en un immense champ de bataille. Ils se battent au Mali, en Libye, en Mauritanie, au Sénégal, dans l’Afrique francophone, dans l’Afrique anglophone et dans l’Afrique africaine. Ils se battent même en Amérique latine, en Russie, en Syrie, en Asie toute entière et dans les cieux. Ils payent à prix fort leurs alliés partout dans le monde au moment même où ils affament leurs populations. Ils investissent des milliards pour établir des remblaies, des murailles, des grillages de séparation sur les fermes et les maisons de leurs soumis ; ils achètent toute la ferraille de guerre du monde. Ils sont clients des armuriers américains, français, russes, allemands, espagnoles, belges, chinois, israéliens, brésiliens, sud-africains ! Ils transforment toute la flore de leurs pays en ogives et en missiles. Ils construisent des murs de séparation, ils implantent des caméras de surveillance achetées ailleurs, ils achètent des satellites d’espionnage. Leurs pays survivent sous d’éternels couvre-feux et d »éternels états de siège. Ils transforment les troupeaux d’ovins, de bovins, de caprins, de camelins, d’équidés… de leur pays en véhicules militaires tous terrains ! Leur jeunesse est soit à l’armée soit en exil soit dans des prisons, des commissariats ou des asiles psychiatriques s’ils en ont. Ils n’apprécient plus que la seule et unique musique des armes et des détonations. Ils ont réduit leur pays en un amas de fer militaire, en groupes d’affamés, de soumis, d’aliénés et de réprimés ! Ce sont les derniers gardiens de la sainte Haine Lalla Talichi.

Hassane Benamara Figuignews.com 2017

Recherche sur ce site:

Categories

Calendrier

octobre 2017
L M M J V S D
« Sep    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Archives

COMMENTER CET ARTICLE:





Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.