ACCUEIL » Maroc Telecom » ARTICLES RÉCENTS:

Maroc – Télécom, un remède efficace contre l’obésité !

décembre 14, 2009 Evénement 1 Commentaire

Un remède contre l’obésité galopante a été mis à jour à Figuig qui souffre de ce fléau par certains experts locaux. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce médicament est d’une efficacité miraculeuse.

Ces dernières années, on assiste à la progression exponentielle du nombre d’obèses dans la ville de Figuig. C’est contraire au climat car dans les régions semi désertiques les hommes sont émaciés voire même squelettiques. En revanche, suite à l’amélioration du niveau de vie des populations de cette région du monde, ce fléau fait des ravages.

Plusieurs médicaments sortis ces dernières années y sont commercialisés mais il semble qu’ils ne sont pas vraiment efficaces.

Dans cette situation de crise médicale et médicinale majeure, des chercheurs de Figuig qu’on pourrait aussi appeler « guérisseurs modernes », pour faire simple, ont trouvé un remède sans faille. Il a été testé des milliers de fois sur des cobayes humains ou des clients et le résultat est époustouflant et toujours le même.

Ce médicament c’est tout simplement un abonnement aux services Maroc Télécom. Si vous souffrez d’obésité, abonnez vous à ce service et de préférence pour une efficacité majeure et ultrarapide, habitez à Zénaga.

Le principe de ce médicament est très simple : le premier jour, avant de manger, vous allez à l’agence Maroc Télécom pour vous abonner. Vous attendez que Monsieur le Directeur arrive car un directeur doit entamer le travail quand il veut pour un meilleur rendement. Vous attendez votre tour. Vous lui demandez un abonnement avec une politesse excessive. Vous retournez demain toujours avant de manger. Vous retournez encore après demain. Puis jusqu’à lundi car samedi et dimanche on ne travaille pas. Vous retournez lundi, on appelle le service technique, on prend vos coordonnés. Rien n’est fait ! Vous retournez le mardi. Mercredi, les techniciens arrivent et vous racontent tous leurs malaises dans leur métiers (vous devenez psychiatre un peu : un mérite !) Vous avez perdu 5 kilogrammes car vous avez parcouru (96 kilomètres en plus de la pente que constitue la falaise).

Vous êtes très content d’avoir un téléphone à côté de vous et même une connexion Internet (2 mégas = deux millions = 2.000.000). Vous ouvrez votre ordinateur très fier de vos deux mégas. Deux mégas signifient 8 kilo / seconde (c’est une conversion légale).

Vous ne comprenez rien ? C’est simple ! L’agence la plus proche c’est à dire à 8 kilomètres de chez vous plus la falaise avant le repas ! Une petite plainte car votre débit n’est pas celui pour lequel vous payez ! Un début de bagarre ! Du calme ! Rien ne sera fait ! Les gens vous diront la même chose : il faut se patienter car au Maroc les populations sont formées pour se calmer puisque les agents des entreprises et les administrateurs sont par définition nerveux ! Retour à la maison, le lendemain même trajet même résultat. Vous perdez un kilo ! L’efficacité du médicament se voit de jour en jour ! Désespéré par un personnel qui ne vous comprend pas et une technologie trop malade, vous renoncez à tout. Ce n’est pas grave si deux mégas se transforment en 8 kilos.

Des jours, votre ligne est coupée toute seule. Vous vous plaignez encore ! On vous dit de ne pas vous plaindre avant de bien vérifier votre matériel ! Vous vous transformez doucement en technicien supérieur en informatique et en téléphonie, encore un mérite ! Le lendemain même trajet ! On vous apprend qu’il faut appeler les services techniques (le 115). Vous téléphonez ! On vous menace ! « Attention votre appelle est susceptible d’être enregistré ! » C’est qu’on vous prend pour un terroriste virtuel ou c’est du moins le sentiment que vous avez ! Pas grave ! Vous attendez ! Une semaine, la ligne est rétablie ! Des bulletins de paie arrivent, vous y lisez que vous pouvez les payer même dans les bureaux de poste ! Vous y allez pour économiser quelques kilomètres et pour vous épargner les engueulades des gens de la communication… ! La poste ne peut pas car le service Maroc Télécom ne lui accorde pas d’accès ! C’est normal ! Ils ne se comprennent pas entre eux. C’est un conflit très ancien ! Si malgré tout vous payez à la poste, on vous coupe votre ligne car cela signifie que vous n’avez pas payé ! Un saut à votre agence préférée !  Vous payez !

Le médicament doit être achevé sinon, vous risquerez des complications !

La ligne est coupée ! La facture ! …

Un jour votre connexion Internet est coupée : vous appelez les services techniques ! On vous dit que Maroc Télécom procède à des mises à jours, il faut rappeler ultérieurement. C’est fait ! On vous dit la même chose pendant une semaine ! Vous êtes épuisé mais vous avez encore du sang froid car c’est la règle : le client garde le sang froid et les agents s’énervent pour un rien c’est ce qu’ils ont appris à l’école où on les a bien formés.

Vous téléphonez encore et encore et encore et rien…, vous consultez votre agence ! Rien ! Vous attendez un peu et puis les services techniques vont vous apprendre que votre abonnement a été annulé par Maroc Télécom même si vous aviez signé avec eux un contrat de 24 mois et même si vous payez vos factures bien avant les délais !

Vous constatez bien une nette amélioration de votre état de santé ! Maigre trop maigre comme un clou ! N’est ce pas efficace !

Le coût est certes salé mais le résultat est là !

C’est ça le fameux 3G (médicament de troisième génération)

L’indemnisation, la justice, l’écoute, le service, le client est roi… tous ces mots fous reviennent devant vous ! Il ne s’agit que de mots pour contrer tous les maux comme les vôtres.

 Les effets indésirables ? Ce médicament n’en a pas du tout ! Surtout pas la tension artérielle, surtout pas l’allergie aux bureaux et surtout pas le diabète !

 Vous êtes en forme, vous avez appris à bien garder votre sang froid dans des situations difficiles comme un psychiatre et à bien communiquer comme un linguiste et à bien réparer vos pannes comme un technicien supérieur. Vous pouvez donc vous estimer heureux car vous êtes tout simplement bien guéri en trois mois de traitement !

 Avec Maroc Télécom, c’est ça « le monde nouveau qui vous appelle »

 N’est ce pas efficace ? Connaissez-vous mieux que ça ?

 

Hassane BENAMARA

(Fidèle client bien servi par son agence préférée Maroc Télécom)

Recherche sur ce site:

Categories

Calendrier

décembre 2016
L M M J V S D
« Nov    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Archives

A la UNE

Baghdad, un quartier lac à cacas

décembre 4, 2016

Un lac qui pue C’est le quartier le plus chic de Figuig mais c’est aussi le quartier décharge de Figuig. Il est le plus pourri de Figuig.

Souffle de l’année 1947

novembre 27, 2016

Un bouquet de fleurs du sommet de Djebel Maïz (1947) Nous vous présentons dans cette note des images qui remontent à l’année 1947. Il s’agit d’images de Pierre Morizot fonctionnaire, historien et chercheur sur le monde romain et le monde berbère. Il était de passage à Figuig en 1947 et a eu l’occasion de grimper […]

Une vraie menace pour certains de nos fellahs

novembre 25, 2016

Aarja, Zouzfana élargit de plus en plus son lit Les crues de nos oueds se font de plus en plus ravageuses. Leurs dégâts sont énormes et ils viennent s’ajouter à ceux causés par le litige frontalier algéromarocain.

30 expressions figées amazighes

novembre 20, 2016

La pudeur d’une aubergine Il s’agit d’une trentaine d’expressions figées en usage dans tamazight à Figuig. Nous les proposons transcrites avec trois alphabets : -tifinagh amazighe, -latin en usage chez les berbérisants et alphabet arabe. Une traduction littérale de l’expression est proposée en italique.

C’est à Figuig et nulle part ailleurs, à chacun sa COP 22

novembre 10, 2016

Egouts à ciel ouvert. Où va l’eau qui sort de cette gueule pourrie ? (Réponse ph. 2) Il arrive dans bien des cas que des images disent mieux que des mots, c’est le cas de celles-ci. C’est peut-être une façon de vivre la COP 22 à notre manière ! (N.B. Ces photos sont prises le […]

Délicieuses dattes et doigts de fées

novembre 6, 2016

Des délices de Figuig Madame Marie Hélène Chambrin vous propose dans ce texte une réflexion sur les délicieuses dattes.

Interruptions de paiement de retraites à cause d’un facteur

octobre 31, 2016

La bureaucratie nous complique la vie Qu’est ce qu’une poste qui ne distribue pas son courrier ? C’est le pays de la COP 22 ! Cent ans d’existence et notre humble Poste n’arrive même pas à distribuer son courrier dans une ville de quelques centaines d’habitants : Figuig.

Drame sanitaire à Figuig

octobre 26, 2016

Morgue de Figuig Des drames sanitaires arrivent sous silence ! Celui-ci n’est qu’un des nombreux drames qui rongent la population de cette ville au vu et au su de nos fameux et respectables responsables.

Trarid, l’assassin

octobre 24, 2016

Trarid, un paysage vide Trarid (terre aride) brille à chaque fois par ses crimes et par ces voyageurs qu’il envoie à chaque fois au royaume des morts.

Factures d’électricité particulièrement salées

octobre 20, 2016

ONE, agence de Figuig Des factures d’électricité trop salées pour le mois d’août ! A Figuig, on se plaint et on réclame justice et transparence sur ces « estimations  » qui vont toujours au-delà même de la troisième tranche et de ces méthodes trop louches de « vole » des pauvres citoyens écrasés par les énormes hausses de […]

Foire des dattes de Figuig, deuxième édition

octobre 16, 2016

Des délices de Figuig La deuxième Foire des dattes de Figuig aura lieu les 3, 4, 5 et 6 novembre 2016. Produits en exposition (ph. 2015) La deuxième Foire des dattes de Figuig aura lieu les 3, 4, 5 et 6 novembre 2016 à la place Tachraft au ksar Zenaga. Son ouverture est prévue pour […]

Les moissonneuses voteuses aux hangars

octobre 10, 2016

On peut en trouver sur les routes, c’est que c’es très propre C’est fini ! Les machines à récolter les voix des électeurs sont parties pour quelques cinq années seulement.

2016, maigre récolte de dattes

octobre 7, 2016

Récolte 2016 2016 est une mauvaise année pour les fellahs de Figuig. Les aléas du temps, l’absence d’assistance technique… en seraient les responsables.

Enfin la pluie

septembre 28, 2016

Route-lac Enfin la pluie a osé traverser les nombreux barrages routiers et aériens pour arriver jusqu’à nous ! Cela lui a pris deux ans quand même !

Aura-t-on un jour un hôpital à Figuig ?

septembre 26, 2016

Future situation de l’hôpital (Msella, en face du Lycée My Rachid) L’un des soucis majeurs de la population de Figuig reste celui d’un hôpital pour cette ville qui se trouve au bout du monde loin de tout.

Cent années lumières seulement – مائة سنة ضوئية فقط

septembre 21, 2016

L’eau, un problème de tous les jours Cette note rédigée en arabe évoque l’épineux problème de notre « retard » par rapport aux autres nations notamment celles du « monde occidental ». Elle s’inspire d’un échange de paroles entre un homme âgé et des jeunes garçons de la ville de Figuig.

L’Aïd à Figuig

septembre 15, 2016

Prière de l’Aïd, une vue La communauté musulmane a célébré le 12 septembre la fête de l’Aïd Elkebir (odha) qui se célèbre le 10 du mois ذو الحجة   dhou al hijja de chaque année de l’hégire.

Une balade aux environs de Figuig ? Suivez-nous

septembre 11, 2016

Pas de panique : je suis oasienne ! Vous êtes invités à partager avec nous ces quelques moments dans la nature loin de toute logique pragmatique ! Tout le monde peut venir, il y a de la place pour tous !

Destination Aïn Chaïr

septembre 3, 2016

Aïn Chaïr, dans la palmeraie Nous vous proposons un petit tour à Aïn Chaïr si cela vous dit. Situé à quelques soixante kilomètres de Bouarfa sur la route d’Errachidia, Aïn Chaïr se trouve discrètement caché à la gauche de la route. Djebel Grouz se voit depuis Aïn Chaïr. De loin, on ne soupçonne rien et […]

Retour sur scène du journal Figuignews.com

août 31, 2016

Avec espoir Après quatre mois d’arrêt et de silence, Figuignews.com reprend ses activités. Chers habitués de Figuignews.com, nous avons le plaisir de vous informer que votre journal reprend son activité. Nonobstant l’absence de moyens, nous tentons de faire du mieux que nous pouvons pour le maintenir en vie ou en survie dans l’attente d’une implication […]