ACCUEIL » place Tachrafte » ARTICLES RÉCENTS:

Ouf ! Enfin ! Figuig la ville la plus propre au monde !

décembre 5, 2009 Evénement 1 Commentaire

Ces deux derniers mois, Figuig a connu une intense activité de nettoyage tout azimut et cette fois tout le monde y a mis du sien pour mettre fin aux ordures !

 Hassane BENAMARA

 

Tout le monde est mobilisé pour nettoyer Figuig : enfants, femmes, société civile… Sommes-nous en train de rêver ou quoi ? C’est vraiment incroyable ! Un tel changement ! Mais c’est une vraie révolution ! A-t-on le droit de se dire pourquoi aujourd’hui ?

Oui bien sûr, mais peut-être faut-il rappeler que la poubelle est le propre de l’homme or nous sommes des hommes donc nous sommes susceptibles de produire des poubelles.

 

 eve_fvppm_1Bénévoles nettoyant les rues à Zénaga.

 

eve_fvppm_2

Même les petits enfants sont mobilisés pour nettoyer leur ville (place Tachrafte Zénaga)
 

Oui on nettoie donc et c’est inhabituel ! C’est une métamorphose même ! Tellement nous avons l’habitude de côtoyer les saletés et les poubelles que nous ne demandons même pas ce que c’est qu’une poubelle.

 Mais que se passe-t-il ou que se passera-t-il donc à Figuig ? C’est inouï !

Figuig sale ! C’est normal mais Figuig propre ! ça il faut bien qu’il y’ait quelque chose d’inexplicable !

Après de très longues recherches, on s’apercevra qu’il y’a un problème de terminologie. En effet,  on ne nettoie pas la ville mais on rend présentables certains coins que verraient d’éventuels visiteurs ce qui fait que les lieux qui ne seraient pas visités ne seraient tout simplement pas nettoyés. Ô combien ils sont nombreux ces lieux qui ne seront / seraient pas visités !

Heureusement on ne va pas nettoyer tout car nous sans poubelle, c’est inconcevable et c’est notre existence même qui sera mise en jeu.

 

28 novembre 2009

C’est le jour de l’Aïd ou la fête du mouton Lεid ameqqran à Figuig

 

eve_fvppm_3

28 novembre 2009 au moment de la prière du matin (premier plan poubelle,
deuxième plan hommes qui prient, arrière plan lycée Moulay Rachid)

 

eve_fvppm_4

Des hommes et des femmes qui prient tout près de la poubelle (28 novembre 2009).

 

eve_fvppm_5

On peut prier à côté de la poubelle sans être gêné. (Novembre 2009).

Quand on est sale on est sale c’est tout !

Figuig et son souk à géométrie variable

novembre 24, 2009 Evénement Pas de Commentaires

Figuig comptait des marchés internationaux (le transsaharien) avant même l’arrivée des français (Souk du chameau, Qisareyya d’At Aaddi…), des souks locaux… et puis en 1925, un souk spacieux, unique au Maroc et bien équipé est construit par les colons.

Hélas ! Oui hélas ! car il a tout simplement été détruit vers les années 80 du vingtième siècle. C’est bientôt 2025 et la ville est à la recherche d’un terrain en guise de souk.

 Hassane BENAMARA

 

eve_soukfiguig_1
Stade autrefois, souk chaque mardi et...(Photo M.Breil)

 

Un souk à géométrie variable

Depuis la destruction du fameux souk légué par les colons français vers les années 80 apparemment pour éradiquer toute trace des « kouffar », la ville se trouve dans une situation unique en son genre. En effet depuis cette date, le souk est devenu nomade au point où les gens se demandent chaque mardi après avoir fait leurs achats « Ce sera où le prochain souk ? »

Depuis donc les années 80, il s’est déplacé (même dans le temps) vers la place de l’Eglise, puis un peu devant les bureaux de la Douane, ensuite vers Tachrafte / Zenaga, de là vers le Stade puis vers Lemsella (lieu des prieres de l’Aïd) puis on ne sait vers où.

 

eve_soukfiguig_2Place Tachrafte(en partie). (Photo B.Amara)

 

Le souk des colons et le souk d’après les colons

Le souk construit par les français en 1925 avait tout ou presque tout : un espace pour légumes et fruits, un espace pour animaux, un coin pour stationnement des grands véhicules etc. Il avait des boutiques plafonnées ou couvertes du soleil et dotées de comptoirs, des robinets d’eau potable, des coins hygiéniques…

Le souk d’après les années 80 est typique. Il est ouvert mais très ouvert : un terrain vague sans délimitation, sans plafond et sans… et sans….

On y trouve des marchandises de toutes sortes. Par exemple, on peut y trouver des poissons-mouches et oui ce sont ces fameux poissons qui attirent toutes les mouches opérationnellement dans la région des oasis. Et Cela se vend merveilleusement bien ! On y trouve aussi du beurre fondu bio aux énergies renouvelables c’est à dire au soleil et il s’appelle toujours « beurre », des piments rouges moulus sans couverture pour mieux voir ce qu’on achète et à qui une petite tempête peut, selon son ampleur, ajouter de la terre rouge aux piments ou en retrancher un peu. Dieu merci ce n’est que du sable car si cétait des produits chimiques, les choses se compliqueront… On y trouve également des légumes et fruits étiolés car le soleil ardent les a brûlés. On peut y trouver des produits made in China exposés au soleil…

 
eve_soukfiguig_3
Epices exposées aux vents et à... (Photo M.Breil)

 

Imaginez un transistor chinois exposé au soleil ! Déjà un transistor chinois est un produit qui ne fonctionne pas, ajoutez y du soleil et vous comprendrez ! Imaginez des pellicules pour photos, des piles électriques, des fromages, du thé, du chocolat, du café, des conserves de tous genres… ajoutés au soleil et à la poussière et donnez vous le temps de voir la réaction chimique que cela produirait. La maladie ! On n’en parle pas car nous avons su développer grâce à ce souk des anticorps plus grands et plus forts que les boys d’Obama !!

 

eve_soukfiguig_4
Poubelle qui y attend sagement le prochain souk.
 
eve_soukfiguig_5
Enfant attiré par les mystérieuses poubelles abandonnées par les marchands.

 

Avant le souk

 La veille du jour du souk c’est à dire le lundi soir, les commerçants arrivent vers le coucher du soleil, stationnent avec leurs camions et étalent pendant toute la nuit leurs marchandises. Quand c’est à côté des zones habitées, personne ne dort tout simplement. Mais le pire n’est pas là. Imaginez ceci : dans le souk, il n’y a pas de toilettes, il n’y a pas un robinet d’eau ! Vous devinez le reste ? Non ?

 L’après-midi

 Après-midi, les camions et les commerçants partent et laissent derrière eux ce que vous devinez : leurs cacas / excréments, leurs pipis, des légumes pourries des emballages de toutes sortes… Et tout cela pourrait, si le vent est clément, les attendre une semaine sans s’inquiéter.

Et après ?

C’est selon les cas, il y’a des enfants qui viennent y jouer, des moutons de nomades qui font leurs courses, le vent qui emporte les sacs en plastiques et les cartons des emballages dans toutes les directions, bref des saletés encyclopédiques !

L’un des grands mérites de ce souk est qu’il a contribué au développement des anticorps des gens des oasis !

C’est donc une merveille digne de ce nom !

Aura-t-on un jour un peu de considération pour les gens de cette ville ?

 Ce sera où le prochain souk ?

 

eve_soukfiguig_6
On y trouve tout même des vêtements et des ustensiles de cuisine. (Photo M.Breil)

 

eve_soukfiguig_7
Autrefois zone de commerce ; aujourd'hui, ruines abandonnées aux grés des pluies et des vents.
 
NB: Nous remercions beaucoup Monsieur Michel Breil qui a bien voulu nous laisser utiliser certaines de ses photos ici.

 

Recherche sur ce site:

Categories

Calendrier

février 2017
L M M J V S D
« Jan    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728  

Archives

A la UNE

« Les papillons et la lumière », un récit de la mythologie amazighe de Figuig

février 16, 2017

Affiche Michel Breil Si nous disposons aujourd’hui d’un corpus de textes de notre patrimoine littéraire amazighe relativement important, il n’en demeure pas moins qu’il ne s’agit là que de la partie visible de l’iceberg et que la partie engloutie reste plus grande que ce que nous avons réussi à arracher à l’amnésie. Le récit Iferdetta […]

L’Amicale Tachraft pour l’Environnement et le Développement par elle-même

février 13, 2017

Aqbouch 2016 Il s’agira d’une présentation de l’ATED (Amicale Tachraft pour l’Environnement et le Développement) fondée le 23-08-2004 et d’une présentation de certaines de ses nombreuses activités.

Les voleurs de Figuig

février 6, 2017

Quartier Baghdad souvent frappé par des vagues de vol Le vol n’est la particularité d’aucun peuple ni d’aucune population. Rien n’est aussi fréquent que le vol. Rien d’anormal donc mais à Figuig, par opposition à d’autres lieux, il semble qu’on tolère les voleurs et le vol. Et la grande question reste celle du pourquoi.

Mennassa, une eau aux vertus miraculeuses

janvier 31, 2017

Mennassa, le puits et l’abreuvoir Un puits situé au pied du djebel Maïz est réputé pour son eau aux vertus curatives miraculeuses mais qu’en sait-on au juste ?

Célébration du nouvel an amazigh à Figuig et à Paris

janvier 25, 2017

Les bourgeons de Nahda vous souhaitent une bonne année 2967 Le nouvel an amazigh 2967 est célébré à Figuig par l’association ATED et la jeunesse de l’USFP, chacun à sa manière. A Paris, une fête musicale sera organisée par l’AZF-France.

Figuig se met au blanc

janvier 20, 2017

Bonjour Figuig Le soleil se réveille et « ô merveilles ! Qu’est ce qu’il est blanc ce Figuig ! » Non, soleil ! Il dort encore sous son drap blanc tout froid ! La nouvelle année s’annonce blanche et arrosée car notre noyau de « berkoukes » est trouvé par notre oasis ! Dépaysez-vous un peu !

Que reste-t-il de la bijouterie de Figuig ?

janvier 19, 2017

Aqeyyar, bijou conçu à Figuig vers le début du vingtième siècle (H 3,5 cm) Nos bijoutiers ont disparu et notre bijouterie s’est subitement éteinte mais qu’en reste-il et qu’en sait-on ?

Société civile au secours des services de la santé, une première !

janvier 15, 2017

Dispensaire de Zenaga Une association qui aménage un centre hospitalier publique c’est quand même une première au Maroc. Cela arrive à Figuig et c’est une initiative de l’Association Tacharft pour l’Environnement et le Développement.

Nnayer 2967 en musique

janvier 11, 2017

Nessaram awim tudert tazirart Tezwa khefwem tlichi ! A l’occasion du nouvel an amazigh, nous vous souhaitons une longue vie ! Que tous les maux vous épargnent ! A cette occasion, nous vous proposons deux chansons fraîchement composées rien que pour vous ! A vos oreilles ! Berkoukes vous attend à la maison et le […]

هل هو مجرد إحساس ؟ أم هروب من صقيع المدينة إلى دفء الواحة ؟

janvier 8, 2017

Figuig, une rue Il s’agit d’une note lyrique sur le rapport à la terre, à la petite enfance, à soi, à son identité… et sur le rapport ville-campagne… Le texte est conçu de manière interrogative. Il est rédigé en arabe.

Sortie d’un nouvel album de musique

janvier 3, 2017

Le nouvel album du groupe IMZWAN Le jeune groupe musical IMZWAN vient de lancer son premier album intitulé Ymma (la mère).

Grimpeur de palmiers disparition ou évolution ?

décembre 28, 2016

Nouvelle technique pour grimper le palmier Grimper un palmier devient de plus en plus une corvée boudée par nos jeunes. Les rares grimpeurs sont âgés ou proviennent d’autres régions. Une crise de main d’œuvre ayant un savoir-faire en matière de phoéniculture est vécue à Figuig.

من يوقف ما يقع على الاراضي السلالية في زناقة فجيج؟ السلطة الوصية في موقع المتفرج

décembre 23, 2016

Babder n Wammas, une vue Il s’agit d’une réflexion sur l’épineux problème des terres collectives notamment dans le ksar Zenaga. Le texte est en arabe.

Tbicha ! A vos zodiacs, il pleut

décembre 19, 2016

Boulevard-oued Et la pluie arrive et avec elle nos difficultés refont surface : infrastructure très vétuste, incapacité de gérer les flots d’eau, population sans secours… Mais il pleut et c’est, peut-être, là l’essentiel !

Adfel ! Adfel ! A vos skis, il neige

décembre 18, 2016

17-12-2016 près du djebel Maïz La neige a osé venir jusqu’aux portes des déserts pour étaler sur nos montagnes son manteau blanc et les égayer un peu. Elles sont très fières ces jours ! Venez skiez chez nous ! Il y a de la place pour tout le monde.

Nouvelle publication sur Figuig chez Rüdiger Köppe Verlag (Cologne)

décembre 16, 2016

Première page de la couverture avec bijou conçu à Figuig vers la fin du dix-neuvième siècle Une étude sur la poésie amazighe de Figuig vient de sortir chez Rüdiger Köppe Verlag à Cologne. Il s’agit d’un travail de recherche sur les fondements de la poésie ancienne de Figuig et une anthologie des poètes modernes.

Le Figuig, une culture très profonde et une identité bien marquée

décembre 13, 2016

Berkachou célébré cette année malgré certaines oppositions Le Mouloud dit à Figuig Tamensiwt (la veillé) ou Aqbouche (le banquet) est aussi une occasion pour (re)vivre la culture locale, une culture très profonde.

Aqbouch-Lmouloud, une ambiance très « baroud »

décembre 11, 2016

Ambiance de cette année Cette année, « les festivités » relatives à la naissance du prophète de l’islam Mohammed sont grandioses et très variées.

Baghdad, un quartier lac à cacas

décembre 4, 2016

Un lac qui pue C’est le quartier le plus chic de Figuig mais c’est aussi le quartier décharge de Figuig. Il est le plus pourri de Figuig.

Souffle de l’année 1947

novembre 27, 2016

Un bouquet de fleurs du sommet de Djebel Maïz (1947) Nous vous présentons dans cette note des images qui remontent à l’année 1947. Il s’agit d’images de Pierre Morizot fonctionnaire, historien et chercheur sur le monde romain et le monde berbère. Il était de passage à Figuig en 1947 et a eu l’occasion de grimper […]