ACCUEIL » Souk de Figuig » ARTICLES RÉCENTS:

Figuig et son souk à géométrie variable

novembre 24, 2009 Evénement Pas de Commentaires

Figuig comptait des marchés internationaux (le transsaharien) avant même l’arrivée des français (Souk du chameau, Qisareyya d’At Aaddi…), des souks locaux… et puis en 1925, un souk spacieux, unique au Maroc et bien équipé est construit par les colons.

Hélas ! Oui hélas ! car il a tout simplement été détruit vers les années 80 du vingtième siècle. C’est bientôt 2025 et la ville est à la recherche d’un terrain en guise de souk.

 Hassane BENAMARA

 

eve_soukfiguig_1
Stade autrefois, souk chaque mardi et...(Photo M.Breil)

 

Un souk à géométrie variable

Depuis la destruction du fameux souk légué par les colons français vers les années 80 apparemment pour éradiquer toute trace des « kouffar », la ville se trouve dans une situation unique en son genre. En effet depuis cette date, le souk est devenu nomade au point où les gens se demandent chaque mardi après avoir fait leurs achats « Ce sera où le prochain souk ? »

Depuis donc les années 80, il s’est déplacé (même dans le temps) vers la place de l’Eglise, puis un peu devant les bureaux de la Douane, ensuite vers Tachrafte / Zenaga, de là vers le Stade puis vers Lemsella (lieu des prieres de l’Aïd) puis on ne sait vers où.

 

eve_soukfiguig_2Place Tachrafte(en partie). (Photo B.Amara)

 

Le souk des colons et le souk d’après les colons

Le souk construit par les français en 1925 avait tout ou presque tout : un espace pour légumes et fruits, un espace pour animaux, un coin pour stationnement des grands véhicules etc. Il avait des boutiques plafonnées ou couvertes du soleil et dotées de comptoirs, des robinets d’eau potable, des coins hygiéniques…

Le souk d’après les années 80 est typique. Il est ouvert mais très ouvert : un terrain vague sans délimitation, sans plafond et sans… et sans….

On y trouve des marchandises de toutes sortes. Par exemple, on peut y trouver des poissons-mouches et oui ce sont ces fameux poissons qui attirent toutes les mouches opérationnellement dans la région des oasis. Et Cela se vend merveilleusement bien ! On y trouve aussi du beurre fondu bio aux énergies renouvelables c’est à dire au soleil et il s’appelle toujours « beurre », des piments rouges moulus sans couverture pour mieux voir ce qu’on achète et à qui une petite tempête peut, selon son ampleur, ajouter de la terre rouge aux piments ou en retrancher un peu. Dieu merci ce n’est que du sable car si cétait des produits chimiques, les choses se compliqueront… On y trouve également des légumes et fruits étiolés car le soleil ardent les a brûlés. On peut y trouver des produits made in China exposés au soleil…

 
eve_soukfiguig_3
Epices exposées aux vents et à... (Photo M.Breil)

 

Imaginez un transistor chinois exposé au soleil ! Déjà un transistor chinois est un produit qui ne fonctionne pas, ajoutez y du soleil et vous comprendrez ! Imaginez des pellicules pour photos, des piles électriques, des fromages, du thé, du chocolat, du café, des conserves de tous genres… ajoutés au soleil et à la poussière et donnez vous le temps de voir la réaction chimique que cela produirait. La maladie ! On n’en parle pas car nous avons su développer grâce à ce souk des anticorps plus grands et plus forts que les boys d’Obama !!

 

eve_soukfiguig_4
Poubelle qui y attend sagement le prochain souk.
 
eve_soukfiguig_5
Enfant attiré par les mystérieuses poubelles abandonnées par les marchands.

 

Avant le souk

 La veille du jour du souk c’est à dire le lundi soir, les commerçants arrivent vers le coucher du soleil, stationnent avec leurs camions et étalent pendant toute la nuit leurs marchandises. Quand c’est à côté des zones habitées, personne ne dort tout simplement. Mais le pire n’est pas là. Imaginez ceci : dans le souk, il n’y a pas de toilettes, il n’y a pas un robinet d’eau ! Vous devinez le reste ? Non ?

 L’après-midi

 Après-midi, les camions et les commerçants partent et laissent derrière eux ce que vous devinez : leurs cacas / excréments, leurs pipis, des légumes pourries des emballages de toutes sortes… Et tout cela pourrait, si le vent est clément, les attendre une semaine sans s’inquiéter.

Et après ?

C’est selon les cas, il y’a des enfants qui viennent y jouer, des moutons de nomades qui font leurs courses, le vent qui emporte les sacs en plastiques et les cartons des emballages dans toutes les directions, bref des saletés encyclopédiques !

L’un des grands mérites de ce souk est qu’il a contribué au développement des anticorps des gens des oasis !

C’est donc une merveille digne de ce nom !

Aura-t-on un jour un peu de considération pour les gens de cette ville ?

 Ce sera où le prochain souk ?

 

eve_soukfiguig_6
On y trouve tout même des vêtements et des ustensiles de cuisine. (Photo M.Breil)

 

eve_soukfiguig_7
Autrefois zone de commerce ; aujourd'hui, ruines abandonnées aux grés des pluies et des vents.
 
NB: Nous remercions beaucoup Monsieur Michel Breil qui a bien voulu nous laisser utiliser certaines de ses photos ici.

 

Recherche sur ce site:

Categories

Calendrier

septembre 2017
L M M J V S D
« Juil    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

Archives

A la UNE

Les derniers jours de Figuignews.com

septembre 20, 2017

Quand la parole  sera-t-elle libérée ? Le nouveau code marocain de la presse électronique (dont le souci majeur reste celui de museler la libre presse en ligne, de la faire plier et de l’anéantir), le harcèlement et les nombreuses attaques informatiques dont nous sommes victimes constituent de véritables obstacles devant la continuité de ce journal qui […]

Prêts, plongez

juillet 24, 2017

Les oasiens sont d’excellents nageurs Un été sans baignades à Figuig, c’est inconcevable. Si vous y êtes, ne manquez pas de vous rafraîchir ; ce n’est pas loin. Il n’y a pas de piscine dans cette ville mais on y nage un peu partout !

Figuig, où va notre enseignement ? (débat)

juillet 14, 2017

A quarante ans d’écart, on enseigne des mêmes manières et les mêmes contenus Tous les indices sont au rouge : les niveaux de nos élèves sont des très faibles. La solution ne peut être proposée tant que le diagnostic reste non fait. Que faire ?

Organisation d’une soirée culturelle et artistique

juillet 11, 2017

En partenariat avec L’Association l’Association Annahda de Figuig, l’association Figuig pour le Développement et la Solidarité à Rabat (AFDS) organise, une soirée culturelle et artistique le dimanche 16 juillet 2017 à 16h, au complexe Mehdi Ben Barka à Rabat, quartier de l’Océan (Ex Eglise).

Figuig, une ville sans carburant

juillet 10, 2017

Cela ne signifie rien Le problème du carburant n’est toujours pas résolu à Figuig. L’essence y manque souvent et l’on attend pendant une dizaine de jours pour recevoir une goutte de cette matière précieuse et ça marche !

C’est bientôt Guerraba, préparez-vous

juillet 7, 2017

Préparez-vous à cela en passant dans les rues C’est bientôt Guerraba, préparez-vous à mouiller ou à être mouillés et surtout si vous êtes de type qui s’emporte vite (nerveux), laissez vos nerfs à la maison avant de sortir ou alors restez chez vous pendant les six et sept juillet, date de la petite et de […]

Merci O.N.E pour ces nombreuses coupures d’électricité

juillet 3, 2017

Figuig : connexion au réseau algérien, un projet jamais réalisé Dans la ville de Figuig, l’électricité coupe souvent les samedi, dimanche et presque tous les jours de la semaine et cela pour le seul bien des gens de cette contrée !

Où sommes-nous de la route goudronnée qui relierait Figuig à ses barrages ?

juin 30, 2017

Un endroit pour respirer Le projet qui consiste à relier la ville de Figuig à ses deux barrages par route bien aménagée et goudronnée est, dit-on à Figuig de sources proches des instances au pouvoir, un projet bien ficelé et il n’attend que son exécution. Sur le terrain, nous ne voyons rien.

Douddou Fenzar, l’un de nos premiers combattants (appel à contribution)

juin 24, 2017

Douddou Fenzar Amnésie ou lecture « officielle » de notre Histoire  ? Une Histoire qui omet volontairement la lutte d’un peuple, une Histoire qui ne veut pas reconnaître les siens ! Tant d’hommes ont lutté pour ce pays, tant d’hommes sont morts pour ce pays et ils sont chassés de ses annales officiels de l’Histoire […]

Non Algérie, Figuig ne vit pas de vos denrées alimentaires, Figuig ne vit pas de contrebande (Réponse au journaliste algérien B. Soufi)

juin 20, 2017

Nous vivons de notre terre et de notre sueur, monsieur Avec tout notre respect pour les Algériens où qu’ils soient, ce texte s’adresse spécialement au journaliste de Le Temps d’Algérie, monsieur B. Soufi (*).

N’a-t-on pas droit à un environnement propre ?

juin 20, 2017

Nos eaux usées à Taghit, près des maisons et de l’école Imam Ali L’évacuation des eaux usées de Figuig constitue toujours un problème. Nos rejets sont là tout près de chez nous ! Ils puent et ils sont pleins de moustiques. Mais n’a-t-on pas un peu d’argent pour en finir avec ce problème ? La […]

Lalla Talichi, la sainte Haine algéro-marocaine

juin 16, 2017

Beni-Ounif en Algérie est à 2 km à pieds d’ici. Il faut 4000 km par avion pour y arriver Lalla Talichi est une sainte dont le temple à ciel ouvert, car elle est déesse, s’étale sur deux pays grands comme l’Europe occidentale toute entière. Elle a réussi à s’y implanter depuis le départ du dernier […]

L’appareil photo est-il en passe de devenir un interdit religieux ?

juin 14, 2017

(Interdit photo) panneau à deux cent mètres de la douane de Taghit-Figuig L’appareil photo et, avec lui, les appareils téléphoniques portables dotés de lentilles sont aujourd’hui très mal supportés par nos responsables et paient trop cher leur témoignages.

Figuig, quand des ossements humains font bon ménage avec des ordures

juin 8, 2017

Quand ossements humains et poubelles se côtoient Sidi Saleh est un grand cimetière un peu discret. Il est situé à l’entrée de Figuig depuis le nord (au sud est de la brigade de gendarmerie). Il n’est rien moins qu’un cimetière – poubelle. Qui en est responsable ?

Figuig : entrepreneurs trop sales, ville pourrie

juin 6, 2017

Fournisseur de produits alimentaires sans scrupule Pour être entrepreneur au Maroc, il faut avoir des connaissances pour s’assurer une suprématie sur les lois qui ne s’appliquent que sur les impuissants. Quand vous arrivez à ce niveau, vous avez les marchés facilement, vous disposez des ouvriers et du fameux droit de jeter vos poubelles à côté […]

Qui bloque les budgets destinés à la ville de Figuig ?

juin 4, 2017

Blocus ou punition collective ? Tant de projets destinés à aménager la ville de Figuig : très bonne nouvelle ! Sur le terrain, la ville vit en léthargie prolongée : un très long sommeil ! Les fameux projets de routes, de réhabilitation, d’hôpital, … ne sont-ils que promesses ?

Normes internes-nationales ? L’hôpital de Figuig renvoyé aux calendes grecques

juin 1, 2017

Côté Photoshop, tout va bien « L’Hôpital de Figuig » n’est-il qu’une promesse pour apaiser les grognes sociales des années précédentes ? N’aura-t-on donc pas notre fameux hôpital ? A peine ses travaux ont-il commencé qu’ils ont déjà cessé ! Rien n’y avance depuis des mois ! On parle de rectifications au niveau des plans et on […]

Orange contre la volonté populaire ?

mai 30, 2017

Marche contre les relais de proximité Orange veut installer ses antennes de relais dans des zones habitées à Figuig, cette ville qui reste toujours traumatisée par les essais chimiques, bactériologiques et nucléaires de l’armée française. La population refuse et manifeste ; les autorités locales « magouillent, observent des silences complices » et l’affaire peut devenir grande.

Figuig, sit-in de solidarité avec les réfugiés syriens

mai 25, 2017

Sit-in, de ce lieu des réfugiés syriens ont été chassés vers les frontières Un sit-in de solidarité avec les réfugiés syriens bloqués à la frontière a été organisé ce jour à Figuig vers 17 heures 30 mn.

Sauvez-nous de la mort et des dangers qui guettent nos enfants et nos femmes

mai 23, 2017

Oh monde ! nous avons soif Dans un appel de détresse, les réfugiés syriens bloqués dans la frontière algéro-marocaine au niveau de la ville de Figuig appellent la communauté internationale, les Etats, les associations et toute personne imprégnée d’humanité à réagir pour les sauver d’une mort certaine dans les déserts de maladies, de soif, de […]